Pourquoi le Japon ?

Tokyo : 1ère mégalopole économique du monde

L’agglomération de Tokyo compte 37 millions d’habitants. Le tissu urbain y est très dense (4550 habitants au km²). Les zones commerciales, nombreuses et diversifiées, s’organisent principalement autour des gares. Elles sont reliées entre elles par un réseau de transport sophistiqué et efficace. Les services, la finance et l’assurance sont les secteurs qui dominent dans la capitale japonaise.

Le Japon des régions

Le pays compte 12 villes de plus d’un million d’habitants et affiche un taux d'urbanisation de 92%. Chaque région dispose d’atouts qui lui sont propres : le nord est spécialisé dans les industries agroalimentaires, le travail du bois et du papier ; la région qui entoure Nagoya, le Chubu, accueille de grands sites industriels automobiles et aéronautiques. Osaka est réputée pour l’électronique et Fukuoka, au sud du pays, pour son ouverture sur l’Asie.

Le Japon des consommateurs

Les Japonais font partie des consommateurs dont le pouvoir d’achat est le plus élevé du monde. Leur haut niveau d’exigence et leur fort attrait pour la nouveauté les distinguent particulièrement. Le Japon constitue souvent un marché test de choix pour le lancement global de nouveaux produits ou services. Le savoir-faire français en particulier y conserve une image de marque élevée dans les domaines des cosmétiques, du luxe, de la gastronomie et de la mode.

Japon, leader mondial de l’innovation

Le Japon est le pays qui consacre la part la plus importante de son PIB à la R&D  (3,5% du PIB contre 2,3% en France) et le 2ème pays qui dépose le plus de brevets au monde. Il concentre 20% de la R&D mondiale. Leader technologique reconnu dans le B2C, le Japon l’est aussi dans de nombreux secteurs B2B. Le Japon compte 5,6 chercheurs pour 100 habitants (4,7 aux Etats-Unis et 3,3 en France).

Les tendances de l'économie

Troisième puissance économique mondiale et membre de l’ASEAN, le Japon est fortement intégrée à l’Asie. Le pays est le deuxième fournisseur de la Chine et 54% de ses exportations sont dirigées vers l’Asie, une part en augmentation depuis les années 2000. L’intégration du Japon aux économies asiatiques est un facteur clé de la réussite actuelle du pays qui tire profit de la croissance des pays émergents d’Asie.


La qualité des produits japonais, leur renouvellement permanent, mais également la place incomparable faite au client sont des forces qui permettent à certains conglomérats japonais de rester parmi les groupes les plus rentables et les plus puissants du monde. En outre, le Japon s’est assuré la maîtrise de technologies clés dans de nombreux secteurs high-tech.

Sur le plan démographique, la diminution de la population et l’allongement de la durée de la vie créent de nouveaux segments de marché. Les seniors font l’objet d’une attention particulière qu’ils soient actifs ou retraités. Cette tranche de la société dispose d’un pouvoir d’achat élevé et demande un traitement spécifique en matière de loisirs, de services et de bien-être. Le Japon est ainsi devenu le laboratoire des nouvelles tendances auxquelles vont être confrontées la plupart des sociétés occidentales avec le vieillissement de leur population.


Sur le plan financier, le Japon reste un acteur incontournable. Grâce à la force de son commerce extérieur, le pays possède les deuxièmes réserves de change mondiales (1100 milliards de dollars) et reste l’un des principaux bailleurs de fonds de la planète.


En 2011, l’incident de Fukushima a remis en question le mix énergétique, et en particulier la place du nucléaire. Le Japon possède toujours des réacteurs opérationnels qui fonctionnent très ponctuellement. Avant l’incident, le nucléaire assurait 29% de la fourniture d’électricité du pays, un manque que le pays doit aujourd’hui combler par l’importation, ce qui pèse sur la balance commerciale qui traditionnellement était excédentaire. Cette situation agit toutefois comme moteur de la transition énergétique au Japon et a incité le pays à présenter des objectifs ambitieux en matière d’énergies renouvelable.


Depuis 2013, et l’arrivée au pouvoir du Premier Ministre Shinzo Abe, le Japon s’est lancé dans une série de réformes en profondeur, les « Abenomics ». Il s’agit, pour le gouvernement, de 1) relancer la demande intérieure par un plan de dépenses publiques massif (671 milliards d’euros en 2014), 2) injecter des liquidités dans l’économie pour favoriser les prêts et les investissements, 3) libéraliser certains secteurs clés (l’industrie pharmaceutique et l’énergie notamment).

Si vous souhaitez connaître les tendances économiques par secteur d'activité, consultez nos notes sectorielles.

Les échanges commerciaux France-Japon

Près de 10 000 entreprises françaises ont réalisé un total de 7,2 milliards d’euros d’exportations vers le Japon en 2014. Après une progression de 11,1% en 2013, les exportations françaises ont progressé de 2,2% en 2014. Le secteur des biens de consommation est le moteur des exportations françaises vers l’Archipel (22%), et ce malgré un ralentissement de la progression du luxe français au Japon.

Les principaux postes d’exportation de produits français au Japon sont l’aéronautique (17,2% du total), l’agroalimentaire (16,4%), les produits pharmaceutiques (12,9%) et l’habillement-chaussure (12,2%).

L’agroalimentaire se maintient à un bon niveau, et le Japon reste notre premier client dans ce segment sur l’Asie. La moitié de nos exportations agroalimentaires vers le Japon est constituée par les vins et spiritueux. La faible part de marché du secteur de l’énergie (1%) est liée à la paralysie presque totale de l’industrie nucléaire.

Le déficit bilatéral commercial, en défaveur de la France, s’est réduit de 32% pour passer à 983M d’euros. Les principaux postes déficitaires sont les biens d’équipement et l’automobile. Toutefois, les importations françaises de biens d’équipement ont diminué de 7% pour atteindre 3,4Mds euros tandis que les exportations automobiles françaises ont progressé de 9,9% à 364M euros.

Le Japon est notre onzième client (deuxième en Asie après la Chine) et notre onzième fournisseur. La France est le troisième investisseur étranger au Japon, derrière les Etats-Unis et les Pays-Bas. Le stock des investissements directs français au Japon a représenté 6% des IDE entrant dans le pays en 2014. La France compte 500 entreprises au Japon. 69% de ces entreprises appartiennent au secteur manufacturier (Air France, Michelin, Renaud, Valeo, Air Liquide, Total, Sanofi Aventis, Danone…). 31% de ces entreprises appartiennent au secteur des services (Axa, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, MC Decaux, Orange…).Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à télécharger notre fiche pays ici.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à télécharger notre fiche pays ou à nous contacter:appui.entreprises(a)ccifj.or.jp

Pour résumer

Pourquoi le Japon est une priorité pour les PME françaises ?

  • Un marché inégalé en Asie : 127 millions de consommateurs à fort pouvoir d’achat (2600 euros : salaire brut de base d’un ouvrier chez Toyota en janvier 2015).
  • Le PIB de Tokyo et sa région = le PIB de la Grande-Bretagne.
  • 2,4 millions de millionnaires en dollars, deuxième concentration mondiale
  • Très bonne image de marque de la France.
  • Grande sécurité dans les affaires (fiabilité sur le plan des paiements, respect des engagements pris).
  • Une plateforme pour se développer en Asie : le Japon est un leader de tendance et un leader technologique de la région.
  • Nos entreprises réussissent au Japon : la France est le n°1 européen dans l’Archipel.


Les tendances pour 2016

  • 1,2% de croissance prévue (Banque Mondiale).
  • Les "Abenomics" continueront de libéraliser plusieurs secteurs de l'économie (agriculture, énergie, santé).
  • Politique d’investissements publics : 1700 milliards de yens pour la reconstruction, 1200 milliards pour les PME, 600 milliards pour les industries régionales.
  • 3,7% du PIB devraient être consacrés à la R&D.
  • Tokyo prépare actuellement la Coupe du monde de Rugby de 2019 et les Jeux Olympiques de 2020.


Les opportunités d’affaires pour les PME françaises

  • Le Japon est le :

- 1er marché mondial pour les applications et les jeux sur smartphone.
- 1er marché mondial pour les grands crus de champagne.
- 2ème marché pharmaceutique mondial.
- 2ème marché mondial pour le café.
- 2eme marché mondial pour les produits cosmétiques.
- 3ème marché mondial pour les compléments alimentaires.

  • 6 zones économiques exclusives (avantages fiscaux) pour l’implantation des entreprises étrangères.
  • L’un des pays les plus sûrs et disposant d'infrastructures de très haut niveau.

Calendrier

  

Membres bienfaiteurs

    • A. RAYMOND JAPAN CO., LTD
    • AGS
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE JAPAN LTD
    • AKEBONO BRAKE INDUSTRY CO., LTD
    • ANDAZ
    • AXA JAPAN HOLDING CO., LTD
    • BACCARAT PACIFIC KK
    • BARON PHILIPPE DE ROTHSCHILD
    • BLUEBELL JAPAN LTD
    • BNP PARIBAS
    • BOLLORE LOGISTICS JAPAN K.K.
    • CHANEL KK
    • CLARINS KK
    • CLUB MED K.K.
    • CREDIT AGRICOLE CORPORATE AND INVESTMENT BANK
    • DAIMARU MATSUZAKAYA DEPARTMENT STORES
    • DAIWA HOUSE
    • DANONE JAPAN CO., LTD
    • DATAWORDS JAPAN KK
    • DELOITTE TOUCHE TOHMATSU
    • DIGITAL SURF
    • EDENRED
    • ERNST & YOUNG
    • FAST RETAILING
    • FAURECIA JAPAN KK
    • FRENCH FANDB
    • GARDE
    • GODIVA
    • GRAM3
    • GRAND HYATT TOKYO
    • GROUPE SEB JAPAN CO., LTD
    • GURUNAVI
    • HACHETTE COLLECTIONS JAPAN KK
    • HAYS
    • HERMÈS JAPON CO., LTD
    • HYATT REGENCY TOKYO
    • ICHIKOH INDUSTRIES
    • JK HOLDINGS
    • KERING
    • KPMG
    • L'OREAL
    • LAGARDERE ACTIVE ENTERPRISES
    • LEFEVRE PELLETIER & ASSOCIES
    • LONGCHAMP
    • LVMH MOËT HENNESSY-LOUIS VUITTON
    • MARUYASU INDUSTRIES
    • MAZARS JAPAN KK
    • MIKADO KYOWA SEED
    • MITSUI FUDOSAN
    • NATIXIS TOKYO BRANCH
    • NESPRESSO
    • NIHON MICHELIN TIRE CO., LTD.
    • NIKON-ESSILOR CO., LTD
    • NISSAN MOTOR CO., LTD
    • NTN CORPORATION
    • ORANGE JAPAN
    • OTSUKA CHEMICAL CO., LTD
    • PARK HYATT TOKYO
    • PERNOD RICARD JAPAN KK
    • PEUGEOT CITROËN JAPON CO., LTD
    • PIERRE FABRE
    • PRIOR CORPORATION
    • PURATOS
    • PWC
    • RELANSA, INC.
    • RENAULT
    • RICHEMONT JAPAN LIMITED
    • ROQUETTE JAPAN KK
    • S.T. DUPONT
    • SAINT-GOBAIN (GROUP)
    • SANOFI
    • SIA PARTNERS
    • SMBC
    • SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
    • SOLVAY JAPAN
    • SWAROVSKI JAPAN
    • SYSMEX BIOMERIEUX CO., LTD.
    • TASAKI
    • THALES JAPAN KK
    • TMI ASSOCIATES
    • TOTAL TRADING INTERNATIONAL SA., TOKYO BRANCH
    • TOYOTA BOSHOKU CORPORATION
    • TOYOTA TSUSHO
    • VALEO JAPAN CO., LTD
    • VALRHONA
    • VEOLIA WATER JAPAN KK
    • WENDEL JAPAN KK

Map

Bureaux à Tokyo
Iida bldg 2F, 5-5 Rokubancho,
Chiyoda-ku, Tokyo 102-0085
〒102-0085 東京都千代田区
六番町5−5 飯田ビル
Tel : 81-3-3288-9621 | Fax : 81-3-3288-9558
(voir le plan détaillé)

Antenne à Osaka
c/o Bolloré Logistics Japan K.K.,
Place Dojima 9F.,
1-4-19, Dojimahama, Kita-ku, Osaka 530-0004
〒530-0004 大阪市北区堂島浜
1-4-19 マニュライフプレイス堂島9階
ボロレ・ロジスティクス
ジャパン株式会社内
Tél. : 81-6-4795-5126 Fax : 81-6-4795-5032
(voir le plan détaillé)

Nous contacter?
Formulaire de contact

© 2017 CCI FRANCE JAPON