Login

Business Continuity Plan Committee - Conference: The Big one, Crisis and Business Continuity Management

Comité Business Continuity Plan, Conférences & Rencontres  | 

Le Comité BCP, présidé par Pierre Sevaistre, tenait sa première réunion, le 13 mai dernier, à la CCI France Japon. Ce Comité lancé fin 2014 a été créé suite à l’engouement suscité par les 2 premières conférences organisées sur le sujet en 2012 et 2014.
Dans une brève introduction, M. Philippe Dalpayrat, a présenté Pierre Sevaistre et sa longue expérience en matière de BCP. Il a aussi introduit le Manuel BCP (Lien), un guide pratique pour la rédaction de plan d’urgence. Plusieurs intervenants ont ensuite pris la parole.

Cartes à l’appui, M. Jacques Maleval, conseiller pour la science et la technologie à l’Ambassade de France au Japon, a rappelé la situation exceptionnelle du Japon à la confluence de 3 plaques tectoniques (eurasienne, philippine et Pacifique). Le pays est également couvert de failles actives. En résulte une sismicité importante et parfois de violents tremblements de terre comme en 1995 à Kobe ou 2011 dans le Tohoku. Rappelant les chiffres terribles du nombre de victimes et des dégâts de 2011, il a expliqué que les experts estimaient la probabilité d’un nouveau séisme de puissance similaire dans les 30 prochaines années au large du Nankai à 70 %, tout comme celle d’un séisme de magnitude 7 le long de la fosse de Sagami ou au large d’Ibaraki. Evaluée localement, la probabilité d’un séisme d’intensité supérieure à 6- sur l’échelle japonaise, toujours dans les 30 prochaines années, était évaluée à 46% à Tokyo, 73% à Chiba et 78% à Yokohama. Un « big one » au large du Nankai pourrait provoquer un tsunami avec des vagues dépassant les 25 mètres par endroit.
M. Maleval a ensuite évoqué le risque volcanique, particulièrement d’actualité avec l’évacuation de la zone touristique d’Hakone. Les projections montrent qu’une éruption du Fuji (dont le dernier réveil remonte à 1707) pourrait verser jusqu’à 10 cm de cendres sur Tokyo. Au-delà des problèmes respiratoires occasionnés, les transports, l’approvisionnement en eau et en électricité pourraient être gravement affectés.
Voir la présentation de M. Jacques Maleval.

M. Paul-Bertrand Barets, ministre conseiller à l’Ambassade de France au Japon, a détaillé le rôle de l’Ambassade en cas de crise. Sa première fonction est d’évaluer le risque, en collaboration avec des experts japonais et d’en informer la communauté française. L’Ambassade travaille également sur divers scenarii de catastrophe pour mieux anticiper les situations d’urgence. Il a ensuite expliqué le fonctionnement de la structure de gestion de crise, créée par l’Ambassade pour assister la communauté française et assurer le lien avec les autorités japonaises. Grâce au réseau d’institutions françaises (lycées, Instituts,…) et aux ilotiers (coordinateurs bénévoles qui ont été désignés pour faciliter la communication entre la section consulaire et la communauté française en situation d’urgence), le dispositif permet d’apporter une aide rapide en cas de crise, mais aussi de rassembler des retours d’expériences pour améliorer le système. M. Barets a enfin rappelé le soutien continu apporté par la communauté française aux sinistrés du Tohoku, notamment grâce à la Caravane Bon Appétit.
Voir la présentation de M. Paul-Bertrand Barets.

M. Pierre Sevaistre, Président du Comité BCP, a expliqué pourquoi construire un bon business continuity plan était une tâche difficile. Il a tout d’abord présenté le manuel, fruit du travail des premières réunions du Comité, invitant les entreprises présentes à le télécharger pour s’en servir et à faire part de leurs remarques afin de l’améliorer (lien).  
Selon M. Sevaistre, un obstacle fréquent au BCP est le manque d’implication du top management, pas toujours convaincu de la nécessité de cette mesure. Quand la direction est convaincue, c’est souvent la mise en œuvre qui pèche. Le Manuel BCP pour PME proposé par la CCI France Japon a pour objectif de donner un cadre et une méthodologie pour aider à réaliser son propre BCP. Il a rappelé les conséquences que pourrait avoir un « Big One » pour des entreprises à Tokyo, notamment sur les problèmes de communication ou les difficultés des employés à rentrer chez eux. Chaque secteur étant différent, il faut adapter le BCP à ces spécificités. Pour M. Sevaistre, un bon BCP peut être un puissant argument de vente auprès des clients et des partenaires : une entreprise bien préparée pourra reprendre ses activités dans les délais qu’elle s’est fixés.
Voir la présentation de M. Pierre Sevaistre.

Mme Emilie Didier-Joriot, du service marketing de Pierre Hermé Paris a ensuite présenté le BCP mis en place chez le célèbre pâtissier suite au 11 mars 2011. L’activité de Pierre Hermé se caractérise par une grande diversité de métiers et de lieux à protéger. Assurer la sécurité de tous les salariés, ou qu’ils soient, est donc un véritable challenge.
Plusieurs mesures ont ainsi été prises. Les bureaux ont été déplacés vers les bas étages des immeubles et les sites de stockage ont été relocalisés vers l’intérieur des terres. Chaque employé a reçu une carte précisant les contacts d’urgence et un manuel d’urgence. Un plan de soutien aux familles a été mis en place pour informer depuis Paris sur les événements, grâce à une unité d’urgence et un call-center. Les bureaux sont maintenant équipés d’un système de vidéo surveillance pour avoir un suivi en temps réel.
Le Higashi-Nihon Daishinsai a également montré l’importance de l’anticipation pour assurer la continuité du travail : des générateurs externes et des camions frigo ont pu être rapidement mobilisés pour conserver la chaîne du froid des produits en stock.
L’autre dimension importante du BCP abordée par Mme Didier-Joriot est la communication de crise. 10 jours après le séisme et le tsunami de 2011, Pierre Hermé a organisé la chasse aux œufs de Pâques qui avait été prévue au Hara Museum. Cette initiative a permis de donner une image de calme et de stabilité aux partenaires de l’entreprise. Pour Mme Didier-Joriot, il était important de montrer que les choses revenaient vite à la normale.

M. Angel Raposo, Senior Software Engineer chez Alldonet, a présenté les enseignements que sa société spécialisée dans le Cloud avait tirés du dernier grand séisme. Alldonet a tout d’abord compris sa trop grande dépendance aux moyens de communication publics (3G) de même que sa grande vulnérabilité aux coupures d’électricité (alimentation des in-house data centers). La solution selon lui est de pouvoir délocaliser son bureau, mais aussi ses outils de travail qui doivent se diversifier. Grâce à un usage maîtrisé du Cloud, les informations nécessaires au fonctionnement de l’entreprise sont non seulement sauvegardées, mais aussi accessibles à tout moment, depuis quelque endroit que ce soit. Pour M. Raposo, il est donc indispensable de « libérer » les salariés et leur travail au quotidien pour pouvoir continuer à travailler en cas de situation de crise. 
Voir la présentation de M. Angel Raposo.
En savoir plus sur Alldonet.

Mme Annie Blandel, Directrice Sales & Marketing de la société CynSIS a présenté l'outil de BCP, QuakeShare (QS) Pro. Développé en collaboration avec des experts dans différents domaines (éducation aux risques, humanitaire, géophysique, informatique, etc.), QS Pro permet d'anticiper de façon réaliste la crise sismique et ses conséquences, d'exercer facilement le personnel à la mise en sécurité, d'envoyer pré-alertes et notifications, d'évaluer précisément la situation des personnes en cas de danger, et de suivre et informer en temps réel les équipes sur le terrain. L’outil permet de visualiser sur une carte géographique du tableau de bord de QS, un premier bilan géolocalisé des ressources humaines disponibles et des victimes. QS Pro est conçu pour une utilisation mondiale et multilingue.
Voir la vidéo de présentation de QuakeShare de CynSIS.

Les participants ont ensuite pu continuer à échanger expériences et bonnes pratiques autour d’un verre. Un participant a par exemple parlé d'un générateur fonctionnant avec des cartouches de gaz, de type similaire à celui des petits réchauds de table (de marque Honda).

Membres bienfaiteurs

    • A. RAYMOND JAPAN CO., LTD
    • AGS
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE JAPAN LTD
    • AKEBONO BRAKE INDUSTRY CO., LTD
    • ANDAZ
    • AXA JAPAN HOLDING CO., LTD
    • BACCARAT PACIFIC KK
    • BARON PHILIPPE DE ROTHSCHILD
    • BLUEBELL JAPAN LTD
    • BNP PARIBAS
    • BOLLORE LOGISTICS JAPAN K.K.
    • BULGARI JAPAN LTD
    • CHANEL KK
    • CLARINS KK
    • CLUB MED K.K.
    • CREDIT AGRICOLE CORPORATE AND INVESTMENT BANK
    • DAIMARU MATSUZAKAYA DEPARTMENT STORES
    • DANONE JAPAN CO., LTD
    • DATAWORDS JAPAN KK
    • DELOITTE TOUCHE TOHMATSU
    • DIGITAL SURF
    • EDENRED
    • ERNST & YOUNG
    • FAST RETAILING
    • FAURECIA JAPAN KK
    • FRENCH FANDB
    • GALDERMA KK
    • GARDE
    • GODIVA
    • GRAM3
    • GRAND HYATT TOKYO
    • GROUPE SEB JAPAN CO., LTD
    • GUERBET JAPAN KK
    • GURUNAVI
    • HACHETTE COLLECTIONS JAPAN KK
    • HERMÈS JAPON CO., LTD
    • HYATT REGENCY TOKYO
    • ISETAN MITSUKOSHI LTD.
    • JOLIE FLEUR
    • KPMG
    • LAGARDERE ACTIVE ENTERPRISES
    • LEFEVRE PELLETIER & ASSOCIES
    • LONGCHAMP
    • MARUYASU INDUSTRIES
    • MATSUYA CO., LTD.
    • MAZARS JAPAN KK
    • MIKADO KYOWA SEED
    • MITSUI FUDOSAN
    • NATIXIS TOKYO BRANCH
    • NESPRESSO
    • NIHON MICHELIN TIRE CO., LTD.
    • NIKON-ESSILOR CO., LTD
    • NISSAN MOTOR CO., LTD
    • NTN CORPORATION
    • ORANGE JAPAN
    • OTSUKA CHEMICAL CO., LTD
    • PARFUMS CHRISTIAN DIOR (JAPON) SA
    • PARK HYATT TOKYO
    • PERNOD RICARD JAPAN KK
    • PEUGEOT CITROËN JAPON CO., LTD
    • PIERRE FABRE
    • PRIOR CORPORATION
    • PURATOS
    • PWC
    • RELANSA, INC.
    • RENAULT
    • RICHEMONT JAPAN LIMITED
    • ROQUETTE JAPAN KK
    • SAINT-GOBAIN (GROUP)
    • SANOFI
    • SMBC
    • SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
    • SOLVAY JAPAN
    • SWAROVSKI JAPAN
    • SYSMEX BIOMERIEUX CO., LTD.
    • TASAKI
    • THALES JAPAN KK
    • TMI ASSOCIATES
    • TOTAL TRADING INTERNATIONAL SA., TOKYO BRANCH
    • TOYOTA BOSHOKU CORPORATION
    • TOYOTA TSUSHO
    • VALEO JAPAN CO., LTD
    • VALRHONA
    • VEOLIA WATER JAPAN KK
    • WENDEL JAPAN KK

Map

Bureaux à Tokyo
Iida bldg 2F, 5-5 Rokubancho,
Chiyoda-ku, Tokyo 102-0085
〒102-0085 東京都千代田区
六番町5−5 飯田ビル
Tel : 81-3-3288-9621 | Fax : 81-3-3288-9558
(voir le plan détaillé)

Antenne à Osaka
c/o Bolloré Logistics Japan K.K.,
Place Dojima 9F.,
1-4-19, Dojimahama, Kita-ku, Osaka 530-0004
〒530-0004 大阪市北区堂島浜
1-4-19 マニュライフプレイス堂島9階
ボロレ・ロジスティクス
ジャパン株式会社内
Tél. : 81-6-4795-5126 Fax : 81-6-4795-5032
(voir le plan détaillé)

Nous contacter?
Formulaire de contact

© 2017 CCI FRANCE JAPON

Exposition Panasonic FR