Remix

Le Japon prépare un mix énergétique « nouveau » qui fait furieusement penser à... l'ancien

Articles France Japon Eco, Dossier  |   | RA

Quelle politique énergétique pour le Japon ? Obsédé par la question de ses ressources, l’Ar­chipel s’évertue depuis les débuts de sa crois­sance à ne pas mettre ses oeufs dans le même panier. Il s’est fabriqué un “mix énergétique”, dont il dose les différents composants au gré de la conjoncture et de ses besoins. Jusqu’au 11 mars 2011, le Japon pondérait des énergies fossiles avec de l’énergie nucléaire sans se soucier beaucoup des énergies renouvelables (hormis l’énergie hydraulique). La catastrophe de Fukushima a remis en cause ces beaux calculs, l’obligeant à subitement fermer son parc atomique. Pour un temps seulement ? Le ministère de l’Industrie (METI) vient de publier son objectif de “mix” à l’horizon 2030, étonnamment similaire à celui de 2010 : outre un retour du nucléaire au même niveau, les énergies fossiles se maintiendront dans la même fourchette, à 56% du total. Seule la part des énergies renouvelables, à 22-24%, change très sensiblement par rapport à 1990 - mais assez peu (+8%) par rapport à aujourd’hui. Le nom de cette politique : “S+3E”, pour Sécurité, Efficacité Économique, Environnement et Énergie approvisionnée.

PLAN B

Le professeur Takeo Kikkawa, de l’université des Sciences, a sa propre idée sur la politique du Japon en la matière. « Sécurité ? Alors il faudrait réduire à 15% le parc nucléaire et le recomposer avec des réacteurs dernier cri. Économie ? Alors il faut réduire les coûts d’approvisionnement, énormes, des énergies fossiles. Environnement ? Alors transférons nos technologies de charbon « propre » vers les pays en développement. Approvisionnement ? Alors portons les énergies renouvelables, les plus faciles à atteindre à 30% du mix », exhorte-t-il.

Au METI, on explique ces choix stratégiques par la nécessité. « Nous devons composer avec trois faits, explique un porte-parole de l’Agence des Res­sources Naturelles et de l’Énergie nippone : un faible taux d’autosuffisance (8%), des coûts d’énergie élevés et un objectif élevé de réduction d’émis­sions de gaz à effet de serre ». Ces points, toujours présentés comme des vérités d’Évangile qui conditionneraient la politique japonaise, sont tous contestables : la plupart des pays n’ont pas de ressources naturelles non plus et ne suivent pourtant pas la même politique ; les coûts d’énergie sont élevés du fait de problèmes structurels que le Japon s’est lui-même créés ; et l’objectif de réduction des gaz à effet de serre, de 18% d’ici 2030 par rapport au niveau de 1990, n’est pas ambitieux (- 40% pour l’Union Européenne). Même la soi-disant particularité japonaise du « mix » ne lui est pas propre. La plupart des pays multiplient les sources (les États-Unis par exemple). La seule vraie particularité du Japon est d’être une île, géographiquement isolée des autres pays, par conséquent incapable de se relier à un improbable « grid asiatique ». Mais même cette particularité n’est pas une fatalité. Si le pays choisissait de cultiver de meilleures relations diplomatiques avec son voisin russe, par exemple, il pourrait, à l’instar de l’Allemagne, se « rebrancher » à lui...

FJE en un clin d'oeil

France Japon Eco

France Japon Eco

Membres bienfaiteurs

    • A. RAYMOND JAPAN CO., LTD
    • ADP INTERNATIONAL
    • AGS
    • AIR FRANCE
    • AIR LIQUIDE JAPAN LTD
    • AKEBONO BRAKE INDUSTRY CO., LTD
    • ANDAZ
    • AXA JAPAN HOLDING CO., LTD
    • BACCARAT PACIFIC KK
    • BARON PHILIPPE DE ROTHSCHILD
    • BIOMERIEUX JAPAN LTD.
    • BLUEBELL JAPAN LTD
    • BNP PARIBAS
    • BOLLORE LOGISTICS JAPAN K.K.
    • BUFFET CRAMPON JAPAN
    • CHANEL KK
    • CLARINS KK
    • CLUB MED K.K.
    • CREDIT AGRICOLE CORPORATE AND INVESTMENT BANK
    • DAIMARU MATSUZAKAYA DEPARTMENT STORES
    • DAIWA HOUSE
    • DANONE JAPAN CO., LTD
    • DATAWORDS JAPAN KK
    • DELOITTE TOUCHE TOHMATSU
    • DIGITAL SURF
    • EDENRED
    • EN WORLD JAPAN K.K.
    • ENGIE ASIA-PACIFIC LTD
    • ERNST & YOUNG
    • FAURECIA JAPAN KK
    • GARDE
    • GODIVA
    • GRAM3
    • GRAND HYATT TOKYO
    • GROUPE BARRIÈRE
    • GROUPE SEB JAPAN CO., LTD
    • GURUNAVI
    • HACHETTE COLLECTIONS JAPAN KK
    • HAYS
    • HERMÈS JAPON CO., LTD
    • HYATT REGENCY TOKYO
    • ICHIKOH INDUSTRIES
    • JK HOLDINGS
    • KERING
    • KPMG
    • L'OCCITANE JAPON KK
    • L'OREAL
    • LAGARDERE ACTIVE ENTERPRISES
    • LEFEVRE PELLETIER & ASSOCIES
    • LONGCHAMP
    • LVMH MOËT HENNESSY-LOUIS VUITTON
    • MARUYASU INDUSTRIES
    • MAZARS JAPAN KK
    • MIKADO KYOWA SEED
    • MITSUI FUDOSAN
    • NATIXIS TOKYO BRANCH
    • NESPRESSO
    • NIHON MICHELIN TIRE CO., LTD.
    • NIKON-ESSILOR CO., LTD
    • NISSAN MOTOR CO., LTD
    • NTN CORPORATION
    • ORANGE JAPAN
    • OTSUKA CHEMICAL CO., LTD
    • PARK HYATT TOKYO
    • PERNOD RICARD JAPAN KK
    • PEUGEOT CITROËN JAPON CO., LTD
    • PIERRE FABRE
    • PRIOR CORPORATION
    • PWC
    • RELANSA, INC.
    • RENAULT
    • RICHEMONT JAPAN LIMITED
    • ROQUETTE JAPAN KK
    • RÉGION OCCITANIE / PYRÉNÉES-MÉDITERRANÉE
    • S.T. DUPONT
    • SAFRAN HELICOPTER ENGINES JAPAN K.K.
    • SAINT-GOBAIN (GROUP)
    • SANOFI
    • SIA PARTNERS
    • SMBC
    • SOCIÉTÉ GÉNÉRALE
    • SOLVAY JAPAN
    • SONY CREATIVE PRODUCTS INC.
    • SWAROVSKI JAPAN
    • TASAKI
    • THALES JAPAN KK
    • TMI ASSOCIATES
    • TOTAL TRADING INTERNATIONAL SA., TOKYO BRANCH
    • TOYOTA BOSHOKU CORPORATION
    • TOYOTA TSUSHO
    • VALEO JAPAN CO., LTD
    • VALRHONA
    • VEOLIA WATER JAPAN KK
    • WENDEL JAPAN KK

Map

Bureaux à Tokyo
Iida bldg 2F, 5-5 Rokubancho,
Chiyoda-ku, Tokyo 102-0085
〒102-0085 東京都千代田区
六番町5−5 飯田ビル
Tel : 81-3-3288-9621 | Fax : 81-3-3288-9558
(voir le plan détaillé)

Antenne à Osaka
c/o Bolloré Logistics Japan K.K.,
Place Dojima 9F.,
1-4-19, Dojimahama, Kita-ku, Osaka 530-0004
〒530-0004 大阪市北区堂島浜
1-4-19 マニュライフプレイス堂島9階
ボロレ・ロジスティクス
ジャパン株式会社内
Tél. : 81-6-4795-5126 Fax : 81-6-4795-5032
(voir le plan détaillé)

Nous contacter?
Formulaire de contact