Commercial : Au pays des décisions rapides !

Le Japon, pays de la lenteur ? Pas vraiment, si on répond avec sérieux aux questions de ses partenaires japonais. En témoigne la stupéfiante rapidité avec laquelle Melfor a reçu une importante commande pour son produit, au terme d'une mission avec notre service.
Melfor est une petite PME qui a mis au point un produit original qui allie vinaigre d’alcool, miel et infusion de plantes. Fin 2012, Philippe Higy, qui dirige l’entité de Melfor chargée du marché allemand, s'est rendu au Japon dans le cadre d’une mission de prospection organisée en partenariat par la CCIFJ et la CCI International Alsace. En mars 2013, il revenait avec nous sur cette expérience :
« À la suite de notre mission au Japon, nous avons eu l’embarras du choix pour sélectionner notre importateur ». Jusque-là, Melfor exportait une palette par an de ses produits au Japon, un volume qui ne reflétait pas le potentiel du marché local. « Nos ventes à l'export constituent un tiers de notre chiffre d’affaires mais elles nous ont demandé des investissements importants. Dès mon retour à Mulhouse, j’ai repris rapidement contact avec mes prospects ; les entretiens avaient été très positifs, le ciblage réalisé par la CCIFJ m’a permis de rencontrer des importateurs appropriés et qui s'intéressaient réellement à nos produits » témoigne Philippe Higy. Il leur envoie une lettre de remerciements et répond à leurs questions. L’un d’entre eux lui demande immédiatement des échantillons : « il souhaitait que je lui envoie pour 800 euros de marchandises et il était prêt à tout payer, mais il les voulait rapidement. » S’ensuit un intense échange d’emails qui débouche sur la commande d’un conteneur entier de produits. « Pour nous, cette commande est assez incroyable ; le grand export se résume souvent à de petites quantités ; il est difficile à développer. »
Cet exemple montre l'intérêt croissant des PME françaises pour le marché japonais. Si elles n'investissent pas dans des unités de production, elles sont en revanche de plus en plus présentes dans les salons professionnels au Japon, à la recherche d'un partenaire ou d'un agent. En 2007, alors que l’économie japonaise se portait comme un charme, le Service Appui aux Entreprises avait traité 82 dossiers. Il en a traité 116 en 2012, et déjà 98 en 2013.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.