French Speaker’s corner

À Londres, Hyde Park a depuis 1872 son speaker’s corner, où les orateurs peuvent exprimer n’importe quelle opinion. Le Japon a désormais sa réplique, et elle est cette fois bien française. Lors de la Biennale d’art contemporain à Kobé en septembre dernier, l’artiste franco-américain Benoit Maubrey a présenté Shrine, un impressionnant portique shinto ( torii) de 2 tonnes et de 4 mètres de haut. Conçu à partir de l’assemblage de 200 enceintes d’occasion recyclées, cette installation permet à n’importe qui de s’exprimer au micro, diffuser des messages ou jouer de la musique à travers cet ampli géant. Cette « déesse aux 200 bouches » contient huit canaux différents, permettant à huit personnes de s’exprimer simultanément. Les orateurs amateurs peuvent même se connecter sans fil via Bluetooth à Shrine. « Après le festival, si personne n’en veut, mon installation retournera au dépôt de déchets à recycler d’où elle est sortie » expliquait, fataliste, Benoît Maubrey au terme de la Biennale. L’installation a finalement été récupérée par KAIR, une association d’artistes en résidence de Kamiyama (sud du Japon), près de Tokushima. « Un torii est un lieu où vos prières sont susceptibles d’être entendues », résume Benoît Maubrey, qui se présente comme un « sculpteur électroacoustique ». Espérons que la prière de la démocratie aura toujours une écoute attentive au Japon.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.