Kyûdô : Duel au sommet

Une fois de plus, France et Japon se sont affrontés au kyûdô, dans un suspense haletant 

Revanche  
En 2010, pour la première fois, l’Archipel avait organisé à Tokyo la première coupe du monde de kyûdô, l’art du tir à l’arc japonais. Énorme déception : la France a remporté ce premier tournoi international, au nez et à la barbe des Japonais, chez eux. Ce alors que la fédération française de ce sport ne compte que 600 adhérents, et la fédération japonaise 130.000 ! En 2010, les Japonais n'avaient même pas atteint la finale. Leurs tirs avaient été jugés trop irréguliers par les arbitres.
L’affront a été lavé cet été, cette fois à Paris. Le Japon a remporté la finale, une fois encore face à la France, au terme d'un tournoi haletant. « Les Japonais ont eu l'intelligence d'envoyer des tireurs relativement jeunes, qui ont pu assurer une performance physique constante » explique un participant au championnat.

Deux styles
Japonais et Français n’ont pas la même tradition du tir à l’arc. « Lors du tir à l’arc traditionnel Japonais, l'enjeu est le mouvement et la forme. Votre flèche doit quitter la corde lorsque votre corps et l’arc ont atteint un niveau maximum de tension et d’unité. Les Japonais ont beaucoup de grâce. Dans l'archerie occidentale en revanche, les tireurs à l'arc mettent toute leur énergie à viser et tentent d'atteindre le centre de la cible », explique Jérôme Chouchan, directeur général de Godiva Japan et administrateur de la fédération internationale de Kyûdô. « Dans le Kyûdô, atteindre la cible est un résultat, non un but. D'ailleurs, lors des passages des grades, les juges regardent le tireur, pas la flèche, lorsqu'ils notent », poursuit ce passionné. 
Ce championnat hors Japon constitue une petite révolution pour ce sport. Le Kyûdô n'était d'ordinaire pas montré au grand public. Il entame aujourd'hui le même travail d'internationalisation que celui que firent les autres arts martiaux japonais. La prochaine coupe du Monde aura lieu en 2018, cette fois au Japon, avant qu'une autre ville étrangère soit choisie en 2022.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.