La vie objective

Du nouveau dans le ciel
Décollage réussi pour Epsilon. Après deux faux départs les 22 et 27 août, la nouvelle fierté du programme spatial japonais s'est envolée d'Uchinoura (sud du Japon) le 14 septembre pour placer en orbite basse le satellite-téléscope Sprint-A. Cette nouvelle fusée japonaise de petit gabarit (24 mètres de haut pour une masse de 91 tonnes) peut transporter des satellites d'environ 500 kilos. « Ce nouveau lanceur répond à l'absence de petit lanceur depuis l'arrêt du lanceur M-V en 2006 », explique Mathieu Grialou-Osawa, représentant du bureau du CNES au Japon. Il sera utilisé pour des lancements scientifiques et de petites missions. Epsilon doit permettre des lancements bon marché, dans une industrie où les coûts demeurent extrêmement élevés. La technologie utilisée par Epsilon permet d'automatiser la majeure partie des opérations de lancement, donc de réduire leurs coûts, estime la JAXA. Si aujourd'hui un lancement d'Epsilon coûte 38 millions d'euros, il ne devrait à terme plus coûter que 23 millions. Epsilon a vocation à concurrencer le lanceur Vega d'Arianespace, mais ce dernier a, pour un coût de lancement équivalent, une capacité double de celle d'Epsilon. « L'offre d'Epsilon pourrait être intéressante pour des lancements package (fabrication d’un satellite d'observation de la terre, lancement, système sol, formation) à certains pays émergents », estime toutefois un observateur du secteur. Pour lui, cette nouvelle fusée n'est pas la prouesse technologique dont parlent la presse et les hommes politiques japonais, mais elle représente tout de même une belle avancée pour le programme spatial national.

De belles photos avec un mobile
Nous n’y avions même pas pensé, mais Sony l’a fait quand même. Les lentilles incrustées dans nos téléphones mobiles ne nous permettent que de prendre des photos d’une qualité relativement médiocre. En revanche, les appareils photographiques ne nous permettent pas de transmettre facilement nos clichés. Pour résoudre ces deux problèmes, le géant de l’électronique et de l’optique a inventé QX. Cette lentille, fixée sur un téléphone mobile, peut prendre des photos et des vidéos de la qualité d’un appareil classique. La lentille QX100, par exemple, prend des photos de 20 mégapixels tandis que le dernier iPhone prend des photos de 8 mégapixels. Pour Sony, cette invention est une manière de profiter de l’explosion des ventes de téléphones portables avec appareil photo plutôt que d’en souffrir. Seul problème : le prix. Les modèles QX10 et QX100 sont respectivement à 25.000 et 50.000 yens.

L'étoffe des robots
C'est un petit pas pour l'humanité, mais un grand pas pour les robots. Le robot japonais Kirobo s'est envolé vers la Station Spatiale Internationale (ISS) le 10 août. Sa mission : divertir les passagers et assister son compatriote humain Koichi Wakata, qui prend les commandes de la station en mars prochain. Beaucoup de robots de maintenance travaillent déjà dans la station, mais celui-ci est un véritable robot de compagnie chargé de tromper la solitude des astronautes humains de la station. Kirobo avait déjà tenu la vedette de la présentation de la candidature de Tokyo pour les Jeux Olympiques de 2020 au Comité International Olympique à Buenos Aires. Kirobo a été mis au point par la société Robo Garage, Toyota, l'Université de Tokyo et Dentsu.

Merci Toshiba
On sait enfin à qui Mona Lisa adresse son sourire : à Toshiba. Le musée du Louvre éclairera ses pièces principales avec un éclairage à lampes LED fournies par le géant japonais de l'électronique. Outre La Joconde, Le Sacre de Napoléon sera aussi éclairé par Toshiba. À l'extérieur, Toshiba éclairera la Cour Napoléon, où se trouve la Pyramide du Louvre. « En rénovant l'extérieur du bâtiment, Toshiba et le Louvre ont réduit de 73% la consommation d'électricité sans porter atteinte à la beauté du musée. Ce travail s'est fait en coopération avec la Commission nationale des monuments historiques et le Service territorial de l'Architecture et du Patrimoine. L'éclairage LED respecte sur tous les plans l'intégrité artistique du site : la forme des ampoules, l'intensité de l'éclairage, le ton des couleurs respectent la beauté de Paris », s'enorgueillit Toshiba dans un communiqué.

Inconsolable
La Famicon a trente ans. Cette console inventée par Nintendo a fait entrer dans les foyers du monde entier une forme de loisirs qu’on ne trouvait alors que dans les salles de jeux. À 14.800 yens, elle était, à sa sortie, deux fois moins chère que les concurrents. Nintendo estime en avoir vendu 62 millions d’exemplaires, et 500 millions de jeux dans le monde. Bon anniversaire !

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.