Mais aussi

L’engagement de Médecins du Monde Japon aux côtés des Rohingyas

Médecins du Monde - Rohingyas

Alors que le sort des Rohingyas a été passé sous silence lors du sommet annuel de l’ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud‐Est) et celui de l’Asie Orientale, dont fait partie le Japon, Médecins du Monde décide d’intensifier sa présence pour venir en aide au peuple birman.

« Nous attendions des acteurs régionaux de l’ASEAN une forte implication dans la résolution de cette crise et des engagements concrets afin d’assister, de protéger et de reconnaitre les droits fondamentaux des Rohingyas. Au travers ce silence pesant, la communauté internationale dont les pays de l’ASEAN, participent à une banalisation de l’intolérable. Ne rien faire n'est pas une option face à l’une des plus grandes crises humanitaires actuelles » concluent Gael Austin et le Dr Françoise Sivignon.

Malgré un début de mobilisation de la communauté internationale, la situation sur place dans les camps de réfugiés reste catastrophique. Médecins du Monde Japon, actif au Japon et en Asie depuis plus de 20 ans, a conduit une mission exploratoire afin de déterminer l’ampleur des interventions à prévoir.

Suite à cette mission, Médecins du Monde Japon lance aujourd’hui un programme d'urgence dans un camp de réfugiés avec une équipe japonaise et le soutien de partenaires locaux pour une réponse adaptée en termes de soins de santé communautaire et de prise en charge des victimes de violences.

Consultez le site de Médecins du Monde Japon pour connaître les possibilités de soutiens. 

Lire le communiqué de presse

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

France Japon Eco N° 158