Terres en friche

Chambre edito Armel Cahierre

L'agriculture japonaise a tout pour être le point d'origine des meilleurs produits de la planète. Elle est pratiquée par des producteurs engagés pour la qualité et la santé. Les Japonais ont l'espérance de vie la plus longue au monde. Leur alimentation y est pour beaucoup.

Dès les années 70 le modèle de distribution teikei entre producteurs et consommateurs florissait, précurseur de l'agriculture bio popularisée aujourd'hui partout. Comme dans tous les pays, mais plus rapidement, les campagnes japonaises vieillissent et se dépeuplent. Un remembrement intelligent couplé à une politique d'attractivité de la vie aux champs, loin des hypercentres des mégalopoles japonaises, ferait sortir du sol une des meilleures agricultures au monde. Le terreau est là. Des centaines de petits producteurs bio japonais montrent déjà le chemin. Le Japon dispose aussi d'un patrimoine de légumes ou d'agrumes unique dont la popularité débute hors de ses frontières : yuzu, kabocha (potiron japonais), shisô... La faculté des Japonais à transformer toute matière première, si évidente dans leurs industries manufacturières, peut aussi s'exercer dans l'agriculture de très haute qualité.

ARMEL CAHIERRE 
PRÉSIDENT DE LA CCI FRANCE JAPON

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.