Indicateurs

Shinzo Abe

73.2%

C'EST LE TAUX de popularité du Premier ministre chez les hommes de moins de vingt ans selon un récent sondage FNN. Il y a quelques mois on disait Shinzo Abe sur le départ. Englué dans le scandale Moritomo, les jours du leader japo­nais étaient comptés. Il allait perdre son ministre des Finances, Taro Aso, et démissionner, couvert de goudron et de plumes. Las ! Les élections internes au Parti Libéral Démocrate en septembre, qui déterminent le président du parti majoritaire, et donc du Premier ministre, ont été plébiscitaires. Plus des trois quarts des députés ont voté pour lui. Mais le plus impressionnant est peut-être le soutien qu'engrange Shinzo Abe chez les jeunes. Les trois quarts des hommes, et 61% des femmes, lui font confiance. La jeunesse de son pays lui sait sans doute gré de la préserver du chômage, qui touche à des degrés beaucoup plus élevés sa génération dans les pays industrialisés (le Japon a le plus faible taux de chômage des jeunes des pays de l'OCDE). Pas mal pour un dirigeant qualifié d'ultra-conservateur, passéiste, rétrograde et misogyne par ses détracteurs.。


2.5M

C'EST LE NOMBRE de billets demandés lors des préventes de la Coupe du monde de rugby 2019. Cette dernière se déroulera au Japon en. 1,8 millions de billets sont en vente. Les équipes les plus demandées sont le Japon, l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande.


AUJOURD'HUI, seul un tiers des diplômés étrangers des universités japonaises reste travailler au Japon. Une des raisons est qu'ils ne peuvent légalement travailler que dans leur sujet d'études. Dès avril ils pourront obtenir un visa de travail sans distinction d'emploi, à condition que le salaire versé soit au minimum de trois millions de yens. Cette somme correspond au salaire moyen versé des étrangers travaillant entre 1 et 4 ans au Japon.


0.5%

C'EST LE MONTANT de la hausse de l'indice des prix en 2017. La banque du Japon, toujours à la recherche désespérée d'un taux d'inflation à 2%, s'est réjouie de cette amélioration après le résultat calamiteux de 2016 (+0,1%). Mais c'est une victoire à la Pyrrhus. Cette hausse provient d'un bond du prix des produits alimentaires et de l'énergie, qui à eux deux représentent un tiers de l'indice des prix. Hormis ces deux composants, les prix ont plutôt tendance à stagner voire baisser dans l'Archipel. Quant aux salaires, hormis quelques exceptions, ils ne bougent pas. « Les raisons de la stagnation des salaires sont structurelles. Le système de l'emploi à vie pour ceux qui bénéficient d'un contrat à durée in­déterminée les encourage à accorder la priorité à la sécurité de l'emploi plutôt qu'à négocier de meilleures rémunérations », estime Ji Won Kwon, de la banque HSBC.


13.5%

C'EST LE RATIO de maisons inoccupées par rapport au nombre total de maisons au Japon selon le ministère du Territoire. Ce dernier a calculé que 8,2 millions de maisons étaient aujourd'hui inoccupées. Encore ces chiffres sont-ils sans doute très sous-évalués, puisqu'ils datent de 2013.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

France Japon Eco N° 157

Fermer