La vie objective

Votre chauffeur est personne

VOTRE CHAUFFEUR EST PERSONNE

JAPAN RAILWAYS ÉTUDIE la possibilité de trains sans chauffeur. Le premier opérateur ferroviaire au monde souffre, comme toute l'économie, du vieillissement de ses employés. Plus d'un quart d'entre eux a déjà plus de 55 ans, et prendra sa retraite dans les prochaines années. Or la tranche d'âge suivante, les 45-55 ans, est en sous-effectifs. Le groupe étudie donc des solutions technologiques à sa pénurie de personnel, notamment pour conduire les trains. Le Linear, ce nouveau shinkansen entre Tokyo et Nagoya qui sera mis en service en 2027, n'aura pas de conducteur. La ligne Yamanote qui dessert le centre de Tokyo, qui a ses propres rails, devrait être une des premières lignes concernées, ainsi que la ligne du shinkansen qui dessert la région du Tohoku.


ILS SONT SHARP

SHARP INCARNAIT L'EXCELLENCE technologique passée du Japon ; incarne-t-elle désormais son avenir ? Son pd-g Tai Jeng-wu, installé depuis le rachat de Sharp par le groupe taïwanais Hon Hai, a annoncé la fermeture de l'usine de réfrigérateurs du groupe à Yao (préfecture d'Osaka). Cette branche est rentable, mais elle obère la réinvention du groupe, qui veut devenir un nouvel Apple : une authentique "marque" synonyme d'ex­cellence, concentrée sur les vraies forces du groupe, en particulier dans les écrans. Les Japonais ont vécu comme une humiliation le rachat de Sharp par un groupe étranger, issu du monde chinois ; mais si Tai Jeng-wu réussit son pari, il fera peut-être école et transformera (enfin) l'industrie manufacturière ja­ponaise.


TREMBLEMENTS

UN GROUPE DE MÉDECINS de l'université de Kyoto utilise, pour la première fois au monde, des cellules souches pluripotentes (dites iPS) afin de combattre la maladie de Parkinson. Ces cellules provenant de donneurs sains se développeront en neurones producteurs de dopamine, un neurotransmetteur intervenant dans le contrôle de la motricité. Sept patients âgés de 50 à 69 ans participent à l'opération. La méthode utilisée a été essayée avec succès sur des singes pendant deux ans. Dix millions de personnes dont 160.000 au Japon souffrent de la maladie de Parkinson aujourd'hui. L'usage de cellules iPS ne pose pas de problèmes éthiques fondamentaux, au contraire des cellules souches prélevées sur des embryons humains.


UN JOUR ON OUBLIERA ALZHEIMER

LA MALADIE D'ALZHEIMER s'est trouvée de nouveaux ennemis. Ennemis mortels ? Pas encore. Le géant pharmaceutique japonais Eisai et son partenaire américain Biogen ont annoncé que les premiers résultats des tests de l'un de leurs traitements montraient un ralentissement des progrès de la maladie de 30%. Les tests, effectués sur un échan­tillon très réduit (856 patients) et d'après une nouvelle méthode de mesure du déclin du cerveau, ont été accueillis avec une bienveillance prudente par la communauté scientifique. « J'aimerais qu'un membre de ma famille atteinte d'Alzheimer voie la maladie ralentir de 30%. Nous sommes optimistes avec mesure », a expliqué Maria Carrillo, directrice scientifique de l'association Alzheimer qui a annoncé ces résultats lors d'une conférence. Cinquante millions de personnes sont atteintes chaque année de la maladie d'Alzheimer.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

France Japon Eco N° 158