Communication - Presse

1er février 2019 : entrée en vigueur de l’Accord de Partenariat Économique

UE-JAPAN

Voix de l’industrie européenne au Japon, l’EBC (European Business Council) se félicite de l’entrée en vigueur ce jour de l’Accord de Partenariat Économique.

La zone d’échanges commerciaux ainsi créée compte plus de 600 millions d’habitants et représente près d’un tiers du produit intérieur brut (PIB) mondial.

L'accord entraînera une réduction drastique des tarifs, améliorera l’accès aux marchés de services, protégera les appellations géographiques, ce qui facilitera la commercialisation régionale des aliments et des boissons des deux économies. En créant de nouvelles opportunités, l’EBC espère qu’avec l’accord, l'UE et le Japon s'emploieront à créer un environnement sans entraves pour les échanges commerciaux et enverront un message fort d’environnement commercial ouvert et équitable.

« L'entrée en vigueur de l'APE représente un changement sans précédent dans les relations entre l’UE et le Japon. L'UE rejoint maintenant la Suisse qui a déjà conclu un accord de libre-échange avec le Japon. Avec cela, nous espérons que les synergies augmenteront et que les deux parties prospéreront, non seulement en tant qu’industries, mais également en tant que sociétés. À l'EBC, nous ferons tout ce qu’il possible pour y parvenir. », précise Michael Mroczek, président nouvellement élu de l'EBC.

L’ EBC est depuis longtemps un partisan d’un accord de libre-échange entre l’UE et le Japon et a été, dès 2006, la première organisation économique européenne à réclamer un tel accord. Fortement impliqué dans toutes les étapes d’élaboration de l’accord, l’EBC poursuivra néanmoins sa tâche afin que l’accord soit véritablement fructueux et novateur.

Plus d’informations sur le site Internet de l’EBC

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

France Japon Eco N° 157

Fermer