Actus des entreprisesPortraits

Accompagné par Clédasie, Lytess poursuit son développement sur le marché japonais

Clédasie distribue depuis 2011 des produits cosmétiques sur le marché japonais. Jusqu’à présent, son catalogue est constitué de trois marques : Vinesime, gamme de cosmétiques issue de vignobles prestigieux français, Les Thermes Marins de Saint-Malo, gamme de cosmétiques issue de la mer et Cinq Mondes, produits cosmétiques professionnels du Spa.

« Lytess est la quatrième marque que nous distribuons au Japon » précise Dominique Marcel-Huet, Président-directeur général de Clédasie.

Créée il y a 14 ans, Lytess est rapidement devenue la marque de référence sur le marché international des cosmétotextiles. Elle fait appel à une technologie contrôlée et unique qui lui permet d’être vendue en pharmacie et d’être reconnue comme un véritable soin. Contrairement à ses concurrents, Lytess fait appel à une technologie très particulière de microencapsulation qui permet de greffer des actifs directement sur le textile et associe des matières de pointe à un tricotage technique de formulation microencapsulées.

Depuis 2013, Bruno De Lalande est le nouveau Président-directeur général de Lytess. Nous l’avons rencontré afin qu’il nous parle des spécificités de sa marque et de ses projets de développement au Japon.

« Contrairement à la société japonaise Wacoal, nous traitons nos produits comme un soin grâce à la maitrise d’un procédé complexe unique. Les capsules s’ouvrent et se brisent avec le mouvement, c’est un phénomène aléatoire que nous avons réussi à maitriser pour que le soin puisse se diffuser sur toute la durée du traitement. » nous confie Brune De Lalande.

Une marque du groupe L’Oréal s’est d’ailleurs rapprochée de Lytess il y a 7 ans, pour développer un produit brandé issu de la même technologie, qui est quant à lui, vendu en grande surface. D’autres marques se sont rapprochées depuis, pour des opérations ponctuelles, notamment sur d’autres types de produits.

« Les produits vendus par la marque ont tous fait l’objet de tests cliniques qui permettent de garantir la qualité et les résultats escomptés. Dans le secteur des cosmétotextiles, Lytess a été le seul à investir dans des tests cliniques pour chacun de ses produits » nous confie Brune De Lalande.

Le nouveau Président-directeur général de Lytess fait rayonner la marque à l’international dans 25 pays où la moitié du chiffre d’affaires est réalisé, et ambitionne de conquérir d’autres pays. En Asie, elle est d’ores et déjà présente en Chine, en Corée du Sud, au Vietnam et depuis un an grâce à l’aide apportée par Clédasie au Japon. Conscient que le Japon est un marché très spécifique, il s’agit d’une opportunité de développement considérable pour la marque.

Distribué pour le moment en institut de beauté et dans les spas, les produits sont également disponibles online. Hors produits minceur, la marque développe d’autres produits tels que des masques pour le visage, des gants démaquillants, des manchons, des gants de nuit, etc. et espère très rapidement séduire les Japonaises, car il s’agit bien là de leur cœur de cible.

Plus d'informations sur Lytess et Cledasie: http://www.lytess.com - http://cledasie.com

 

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin