Actus des entreprisesNouveaux membres

AJ-FRANCE : apprendre le français avec un objectif

AJ-France est une école de langue un peu particulière. Fondée en 1999, cet établissement familial propose bien entendu des cours de français pour tous les niveaux, avec une spécialisation dans les leçons particulières et destinées aux enfants. Des cours personnalisés dans les locaux des entreprises qui souhaitent former du personnel pour la France sont possibles. Il offre également des activités annexes comme des cours de cuisines, des sorties thématiques (pique-niques) ou des présentations sur la culture française (vin, régions). AJ-France dispose enfin d’un service de traduction certifiée et d’interprétariat. Des entreprises locales en lien avec la France sollicitent souvent l’école pour traduire des documents administratifs, ou venir jouer les interprètes lors de prises de postes. « Nous jouons aussi un rôle d’intermédiaire auprès de nos clients pour identifier les bons contacts et faciliter la communication en France », explique Jean-Jacques Truchot, le Directeur. Avec 150 élèves et 9 permanents, dont 6 professeurs, AJ-France est la deuxième école la plus importante de Kyoto.
 
Sa spécificité réside dans le deuxième volet de ses activités : l’organisation de séjours en France. « Nous ne sommes pas une agence de voyages », précise Jean-Jacques Truchot, le Directeur, « nous agissons plutôt comme un conseiller d’orientation ». Avec plus de 80 écoles de français et un grand nombre d'écoles professionnelles partenaires en France, AJ-France met en place des séjours de formation professionnelle. Après une évaluation du projet, des besoins et de la motivation de l’étudiant, l’école met au point le programme de formation en France afin d’atteindre les objectifs de façon optimale.  « Boulangerie, vannerie, peinture murale ou même fromagerie, nous montons tous types de projets », commente M. Truchot. « Je suis moi-même issu d’une formation professionnelle, je sais donc le bénéfice que l’on peut retirer de ces expériences », ajoute-t-il. Qu’ils souhaitent créer une activité au moment de la retraite ou se reconvertir, les apprentis sont de tous âges.

Le montage de ces projets peut prendre plusieurs mois, voire une année. Il requiert une forte mobilisation du service formation d'AJ-France pour sécuriser le volet financier, évaluer les niveaux de français et constituer les dossiers de visas. Le jeu en vaut pourtant la chandelle : deux japonaises parties par son intermédiaire sont devenues Compagnons du Tour de France, en boulangerie-pâtisserie.  « Leur réussite fait toute notre fierté », avoue Jean-Jacques Truchot.
L’objectif d’AJ-France est aujourd’hui de construire sur ces success-stories pour travailler davantage avec les écoles professionnelles japonaises d’une part et avec les Compagnons en France et notamment  faire venir des aspirants compagnons au Japon.  « Il y a tellement de savoir-faire à partager des deux côtés, les échanges ne peuvent être que fructueux », conclut M. Truchot.

Pour en savoir plus sur l'école : voir le site.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin