Arianespace : 30 ans de partenariats au Japon

A l’occasion de sa Japan Week Annuelle à Tokyo, Arianespace célèbre 30 ans d’activités au service des opérateurs et constructeurs japonais, ponctués par 30 signatures de contrats de lancement vers l’orbite de transfert géostationnaire. Arianespace confirme ainsi sa position de leader sur le marché commercial japonais et réalisera avec Ariane 5 deux lancements pour le compte de Sky Perfect JSAT en 2016.

Arianespace est au Japon depuis l’ouverture de son bureau à Tokyo en 1986. Le premier satellite japonais de télécommunications commerciales, JCSAT-1, a été mis en orbite par Arianespace le 6 mars 1989, pour le compte de l’opérateur Sky Perfect JSAT Corporation.

Depuis sa création, Arianespace a lancé un total de 27 satellites géostationnaires pour le compte d’opérateurs japonais.
Par ailleurs 5 satellites construits par des industriels japonais ont été mis en orbite par Arianespace : 3 issus des usines de Mitsubishi Electric Corporation (MELCO) et 2 de celles de NEC TOSHIBA Space Systems Corporation (actuellement NEC Space Technologies).
En 2016, le manifeste Arianespace prévoit le lancement sur Ariane 5 ECA de deux satellites pour Sky Perfact JSAT.

Avec 30 contrats signés en 30 ans, 75% des satellites commerciaux japonais ont été lancés par Arianespace, confirmant ainsi son statut de leader et de partenaire reconnu pour sa fiabilité, sa disponibilité et sa capacité à développer des solutions sur mesure pour ses clients.

L’année 2015 a permis à Arianespace de relever le défi opérationnel de réaliser 12 missions depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), mettant en orbite avec succès 21 satellites pour le compte de 14 clients. En parallèle, l’adaptation de son offre de service de lancement aux besoins du marché lui a permis d’établir un record historique de prise de commandes pour un montant total supérieur à 2.5 milliards d’euros. Forte de ces succès opérationnels et commerciaux, Arianespace engage l’année 2016 avec la même détermination. Avec déjà deux lancements réussis avec le lanceur lourd Ariane 5, son objectif opérationnel est à nouveau de réaliser 12 lancements : 8 avec Ariane 5 (un record de cadence annuelle pour ce lanceur), 2 avec Soyouz et 2 avec Vega.

Enfin, avant même la fin de l’année 2016, Arianespace envisage de porter sur le marché les premières offres commerciales pour Vega-C et Ariane 6, les futurs lanceurs de l’Europe prévus respectivement pour les vols inauguraux en 2019 et en 2020.

Pour en savoir plus : voir le site d’Arianespace.


Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.