Actus des entreprisesNouveaux membres

Bio Project importe des produits biologiques Corses au Japon

Hiromi Kashikura importe, depuis septembre 2015, de la charcuterie, des terrines et des confitures corses. « Ce sont des amis français qui m’ont fait découvrir la corse et ses produits. C’est par leur intermédiaire que j’ai rencontré Jean-Paul Vicensini. Comme ils n’avaient personne pour les distribuer au Japon, je me suis proposée de la faire. C’est comme ça qu’est née Bio Project ».

Des produits 100% bio

Jean-Paul Vicensini et fils, est une marque familiale, elle a vu le jour il y a plus de 40 ans, à 1 700 mètres de haut, dans le petit village de San-Lurenzu en Corse. « Les produits sont 100% bio et respectent des méthodes traditionnelles de préparation ». Les terrines sont produites à base de cochons sauvages nourris aux châtaignes et élevés dans les montagnes avoisinantes. « Il n’y a aucun produit industriel qui entre dans leur alimentation. Il en va de même pour les confitures, cuisinées au chaudron, dont la production est réalisée au village avec des produits corses » précise H. Kashikura. La production, faite à petite échelle, est d’ailleurs labélisée AOC et AB.

Le marché du Bio au Japon

Au Japon, le public commence à se sensibiliser aux produits biologiques, « beaucoup de monde s’intéressent au bio, entre autre à cause de problèmes d’intolérance aux colorants ou aux conservateurs qui provoquent certaines allergies ». Chez les publics déjà sensibilisés, les produits biologiques français ou européens bénéficient d’une belle image. Pour H. Kashikura, cela tient au fait que « les labels européens sont considérés comme étant parmi les plus exigeants ».

Des produits corses sur le marché japonais

M. Kashikura organise une grande partie des ventes, en direct : « Je suis présente, chaque samedi sur le marché d’Aoyama ». Cette proximité avec ses clients, elle la juge nécessaire car : « Il faut faire de la pédagogie, parler des produits, de leur origine et de la Corse aussi ». Ce travail de terrain commence à porter ses fruits « Il m’a permis de rencontrer des gens avec lesquels j’ai travaillé ensuite. » C’est d’ailleurs par ce biais que les produits Bio Project se sont retrouvés sur les tables de la réception de l’ambassade de France lors des célébrations du 14 juillet 2016. « Il y avait 1 200 convives, je pense que les terrines ont beaucoup plu ». Courant septembre, les produits Bio Project seront présents dans les points de ventes de l’enseigne Dean et Deluca ; une nouvelle étape dans la croissance de la jeune entreprise. 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin