Actus des entreprisesNouveaux membres

Catherine Denoual Maison : d’un artisanat à une marque et un art de vivre

En arrivant au Vietnam en 1995, Catherine Denoual n’imaginait pas la formidable aventure entrepreneuriale qu’elle allait y débuter. A la recherche de textiles pour décorer son intérieur, elle découvre un artisanat foisonnant et un savoir-faire de très grande qualité. Elle fait la rencontre de brodeurs, de tisserands de soie, de tresseurs de rotin, de forgerons spécialisés dans le fer ouvragé et le travail de l’argent, ou encore des graveurs de nacre et de corne. Forte de 14 ans d’expérience dans la presse de mode féminine, Catherine Denoual comprend immédiatement le potentiel extraordinaire de ces talents.

En 1998, elle lance sa marque à Hô-Chi-Minh pour commercialiser du linge de maison (table et literie), des objets de décoration et de parfumerie d’intérieur. Bâtie à son image, la marque met l’accent sur les matériaux nobles et élégants (Satin de Coton égyptien  500TC, soie, lin, verre et cristaux, cire végétale, rotin tressé à la main), ainsi que sur des designs raffinés. De la conception, aux finitions, en passant par le choix des couleurs, Catherine Denoual dirige tout au sein de ses ateliers. Et les collections plaisent : en 2000, la marque participe avec succès au salon Maison et Objet, et en 2006, le premier magasin ouvre ses portes à Hô-Chi-Minh. L’hôtellerie et la restauration haut de gamme en Asie, aux Etats-Unis et en Europe sélectionnent ses produits. Catherine Denoual Maison compte aujourd’hui 6 points de vente (Hô-Chi-Minh, Bangkok, Moscou, Phnom Penh et Carmel aux Etats-Unis), ainsi que plusieurs sites de vente en ligne.

C’est par ce biais du e-commerce que Yuri Ohba, Présidente pour le Japon, a commencé à commercialiser les produits Catherine Denoual Maison. Après une très bonne réception lors d’expositions et de salons, elle fonde une structure locale en mars 2016. Le produit qui séduit les Japonaises ? Le tablier brodé. Présenté dans un magazine féminin, il est immédiatement devenu un best-seller. Qualité irréprochable, broderies personnalisées, style français, la marque a tout pour réussir au Japon. Yuri Ohba cherche aujourd’hui à étendre la commercialisation des articles au sein de magasins de décoration et de life-style en accord avec les valeurs de Catherine Denoual Maison.

Pour en savoir plus : voir le site.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin