Commercial : Oui à la fusion Alsace-Japon !

Les Alsaciens de l’agroalimentaire débarquent au Japon. Tous à vos couverts !


Les onze producteurs

Quoi de neuf au Japon ? L’Alsace ! Le service commercial de la CCI France Japon a mené en novembre une mission rassemblant onze entreprises du secteur agroalimentaire issues de cette région déjà bien connue des Japonais. Pour la plupart des participants, c’était un premier contact avec le troisième marché du monde. Un statut de primo-exportateur qui nécessite une grande ouverture d’esprit, pour capter les informations techniques et sensibles et « sentir » une clientèle inconnue. Car les opportunités sont souvent là où on ne les attend pas. Que peuvent ainsi se dire, a priori, un artisan du foie gras comme Feyel Artzner et un géant de la restauration familiale comme Royal Host ? L’entretien entre les deux sociétés, qui fut aussi celui de deux curiosités, s’est pourtant révélé passionnant. De même, la distillerie Meyer a-t-elle bénéficié des conseils pointus du groupe Koyo sur les possibles utilisations du whisky dans le domaine de la pâtisserie au Japon. Autre rencontre extraordinaire : celle de la PME LeKouglof avec Century Trading, l’importateur agroalimentaire des grands magasins de luxe Isetan-Mitsukoshi. Le Japon est un pays converti au cannelé et au macaron, mais cette entreprise alsacienne semble avoir le bon format : de petits kouglofs vendus à l’unité dans des boîtes presque aussi petites, soit un bon moyen d’attirer l’attention des Japonais qui raffolent de ce format. 

La qualité de ces rendez-vous ne tient pas qu’à la rencontre d’une offre et d’une demande ; elle repose aussi sur le travail des interprètes que la Chambre sélectionne et qui savent poser les bases d’une relation commerciale entre entreprises françaises et japonaises. 

N’hésitez pas à nous contacter !


Le Service Commercial

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

France Japon Eco N° 157