Bilans d’évènement

Conférence : faire des affaires dans un Myanmar en transition, éviter les écueils politiques et règlementaires pour exploiter les opportunités

Le Myanmar attire aujourd’hui tous les regards. Les récentes élections ont ouvert une nouvelle phase de développement du pays. Avec l’assouplissement des sanctions internationales et les réformes économiques mises en place par le gouvernement, de nouvelles opportunités se dessinent pour les  investisseurs bien informés. En effet, si certains obstacles disparaissent, de nouveaux d’ordre social et politique persistent. Pour éclairer les membres de la Chambre sur ce sujet passionnant, la CCI France Japon recevait Romain Caillaud, Senior Director chez FTI Consulting, et spécialiste du Myanmar, le 11 mars dernier. Après avoir résidé 7 ans au Myanmar, il est aujourd’hui basé à Singapour.

Romain Caillaud a commencé par brosser un portrait de cette société en transition. De plus en plus active et vigilante, la société civile est un acteur à part entière. Il a apporté une description fine des nouveaux décideurs et réseaux de pouvoir suite à la victoire du LND (Ligue Nationale pour la Démocratie, le parti politique d'Aung San Suu Kyi) aux élections législatives de 2015. Détaillant l’évolution des perspectives économiques, politiques, ethniques, ainsi que des relations internationales qui en découlent, il a précisé que les domaines politiques et économiques seront les plus affectés.
Il a ensuite mis en garde les investisseurs potentiels. Si les réformes sont en marche et si le cadre juridique encadrant les investissements se renforce, les institutions ont encore du mal à les appliquer de façon homogène et constante. Le mouvement de décentralisation amorcé depuis 2010, a renforcé cette difficulté en raison du manque d’expérience et de clarté dans les prérogatives des autorités locales. D’où l’importance de bien connaître les acteurs et décideur locaux pour mener à bien son projet.

Romain Caillaud a ensuite précisé les contours du cadre légal bordant les investissements, ainsi que la diversification des secteurs de destination (des extractions de ressources, vers industrie, télécoms, ou l’immobilier). Il a enfin détaillé secteur par secteur les opportunités d’investissement.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.

Fermer