Bilans d’évènement

Conférence - Français expatriés: optimiser la gestion de son patrimoine

Le 30 mai dernier, la CCI France Japon invitait ses membres à une conférence donnée par deux experts en gestion de patrimoine. Jean-Maximilien Vancayezeele et Jean-Noël Renard ont présenté les solutions innovantes, développées par leur société Crystal Finance pour répondre aux problématiques spécifiques des non-résidents. Depuis 1992, Crystal Finance accompagne l’ouverture sur le monde des Français expatriés, en particulier dans les spécificités de leur organisation patrimoniale.

Face à la très grande volatilité des marchés financiers et à la baisse spectaculaire des taux d’intérêt, il devient aujourd’hui plus difficile de générer des revenus de son patrimoine ou de le faire croître. Après une présentation des activités du Groupe Crystal, les intervenants ont commencé par expliquer les raisons de ces facteurs économiques et leurs conséquences sur la gestion d’un patrimoine. Pour les placements en direct sur les marchés financiers, l’incertitude causée par la baisse de la croissance asiatique et l’atonie des autres puissances (Europe) pousse à rechercher d’autres solutions.  

Les intervenants ont ensuite détaillé diverses alternatives de placements, afin de diversifier et consolider son portefeuille. Les produits structurés Phoenix (Autocall), versant des coupons en fonction de barrière sur des indices boursiers sous-jacents, sont intéressants dans un contexte de volatilité. Les fonds obligataires de la Française AM (Global Asset Management) permettent d’aller chercher une rentabilité plus importante car plus risquée (high yield).
Ils ont ensuite évoqué les solutions immobilières, notamment les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) en direct et les SCPI via un contrat d’assurance-vie.N’étant pas cotée les SCPI, contrairement aux sociétés foncières, elles échappent à la volatilité financière, car elles sont évaluées par un expert (prix fixe) mais elles ont l’inconvénient d’être un investissement de long terme peu liquide. Elles sont aussi imposables en France. Aussi, intégrer une SCPI à une assurance-vie peut être un moyen de contourner ce problème tout en assurant la liquidité de l’investissement.
Les intervenants ont conclu leur intervention en présentant la solution hybride de la SCPI en nue-propriété couplée à une assurance vie investie dans l’actif général (dit aussi  « fonds en euros »), ainsi que ses nombreux avantages (exonération d’ISF, peu d’aléas).

Les participants ont ensuite pu échanger librement avec les intervenants lors d’un buffet convivial.

Pour plus d’information : voir la présentation des intervenants.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.

Fermer