Conférence - Japanese retail market: today’s challenges and opportunities

Le marché du retail japonais reste très attractif pour bien des marques. 3e économie mondiale, peuplé de 127 millions de consommateurs au pouvoir d’achat élevé, il attire de plus en plus de “shoppers” asiatiques grâce à la baisse du Yen. Il reste néanmoins ardu de s’y faire une place. Pour apporter un éclairage sur le sujet, la Chambre accueillait Mari Kagaya, une consultante indépendante spécialisée dans l’industrie du retail (rebranding). Elle est venue présenter son expérience de vice-présidente marketing et communication pour de grandes marques de luxe. L’événement était sponsorisé par Hays, leader mondial du recrutement.

Après une rapide présentation de son riche parcours, Mari Kagaya a expliqué comment le contexte japonais du retail était en pleine mutation. Si les bakugai (séances shopping explosives) des clients chinois ont gonflé les ventes de ces derniers mois, elles se font de moins en moins fréquentes et certaines industries souffrent (comme celle de la chaussure). Le montant du panier moyen baisse, se concentrant sur les produits d’usage quotidien (maquillage, petit électroménager). Le défi est de savoir s’adapter à un nouveau public, très exigeant et informé, sophistiqué et avide de nouveautés.  

L’intervenante a ensuite partagé plusieurs de ses expériences de rebranding afin de relancer une marque. Pour une célèbre marque de chaussure, maroquinerie et accessoires, elle a remis au goût du jour un ancien produit. Sa recette ? Une édition limitée pour le Japon, repensée pour s’adapter à la morphologie des Japonais. Les ventes globales ont bondi de 25%. Pour une autre marque de luxe, elle a entrepris de rajeunir la moyenne d’âge des consommateurs en lui conférant une image plus jeune et tendance. Pour cela, elle a organisé des événements à grosse couverture média, comme une soirée night-club au stade olympique national de Tokyo, en collaboration avec un designer de mode japonais très connu et une star américaine du R&B.
Mari Kagaya a également évoqué le développement d’accessoires exclusifs devenus cultes comme un bon moyen d’attirer l’attention des consommateurs, et de capter les achats dès les petits montants.

Pour Mari Kagaya, la créativité est au cœur du processus de renouvellement de marques. Il faut créer l’inédit, la rareté, ne pas hésiter à réadapter des anciens classiques… un processus qui requiert une gestion sans faille de ses ressources humaines.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.