Conférences de la CCI France Japon - Luncheon with Peter Todd, Dean of HEC Paris

Le 20 mai, la CCI France Japon recevait Peter Todd, Doyen d’HEC Paris, pour un déjeuner-conférence. Après une formation d’ingénieur consacrée aux technologies de l’information et de l’innovation, Peter Todd a longtemps enseigné. Il a ensuite occupé plusieurs postes de Doyen dans des universités prestigieuses du Canada et des Etats-Unis. Parfaitement francophone, il est en fonction depuis huit mois à HEC Paris. Durant cette conférence, Peter Todd a partagé ses vues et ses projets sur cette école prestigieuse avec les participants. L’échange était animé par Régis Arnaud, journaliste, rédacteur en Chef de France Japon Eco.

Peter Todd est tout d’abord revenu sur ce qui faisait, selon lui, la particularité d’HEC Paris. L’école a misé depuis plusieurs décennies sur l’internationalisation et la diversification de ses recrutements (corps enseignants, chercheurs et étudiants), facteurs d’innovations. Sa connexion de longue date avec la CCI Paris Ile de France lui assure également une orientation business et une introduction privilégiée auprès des entreprises.
Face à des établissements nord-américains aux budgets colossaux, son école a choisi de jouer la carte de la spécificité, avec des enseignements hors des sentiers battus du business "pur et dur". Contrairement à cette approche plus américaine, HEC se veut dans une pensée à plus long terme avec des programmes qui prennent en compte le contexte social des affaires autour de trois piliers : l’entreprenariat, la transformation numérique et la responsabilité sociale des entreprises.
Interrogé sur la formation dans un contexte volatil et incertain de crises économiques et sociales successives et de révolution des moyens de communication, Peter Todd y voit une incitation à repenser certaines méthodes pour faire participer les étudiants, mais aussi et surtout à continuer à enseigner à penser par soi-même.
Quant à la « fièvre » des start-ups, Le professeur Todd note un grand intérêt des étudiants. Même si une majorité des tentatives échoue, l’expérience reste très formatrice, en termes de prise de risques et de gestion de l’échec.

Les participants ont ensuite pu poser leurs nombreuses questions notamment sur les partenariats avec les universités japonaises, le rôle d’HEC Paris dans la réduction des inégalités (programmes de bourses), ou encore les MBA en cours de carrière.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.