Kanto - Tokyo

Étapes concernant les mesures d’assouplissement des demandes de fermeture temporaire à Tokyo

Étapes concernant les mesures d’assouplissement des demandes de fermeture temporaire à Tokyo

Une feuille de route présentant l'assouplissement progressif des demandes de fermeture post état d'urgence a été dévoilée.

Source : contenu et traduction réalisé par Infos Locales Japon


Une feuille de route a été dévoilée lors d'une conférence de presse de la gouverneur Koike afin de présenter l'assouplissement progressif des demandes de fermeture post état d'urgence.

 

Étape numéro 1

Juste après l'annulation de la déclaration de l'état d'urgence, dès la première étape, les règles de fermeture d'établissements seront assouplies. Ceux qui en bénéficieront seront les musées, les bibliothèques, les établissements tels que les gymnases sans sièges pour les spectateurs, les piscines, les bowlings etc.

Par exemple, dans les dômes et gymnases, les matchs pour le baseball professionnel ou le basket ball de league B devront se tenir sans spectateurs, et les athlètes pourront entre autres s'entraîner dans le National Training Center.

En outre, à l'heure actuelle, les restaurants et cafés, y compris les izakayas ont reçu une demande de raccourcir leurs horaires pour fermer au plus tard à 20h, sauf pour l'activité de livraison à domicile. Cette demande sera assouplie pour permettre des horaires se terminant à 22h, y compris pour l'offre d'alcool.

Il sera possible de tenir des événements de moins de 50 personnes.

Étape numéro 2

À l'étape suivante, les établissements bénéficiant d'un assouplissement seront : les établissements de sport à l'intérieur et à l'extérieur, ainsi que les auto-écoles, les jukus, les théâtres, salles de spectacle, cinémas, lieux de rencontre, salles publiques, les salles d'exposition, les magasins des centres commerciaux qui ne sont pas des magasins de détails pour les biens de nécessité quotidienne ainsi que les magasins qui exploitent des entreprises de services autres que les services de nécessités quotidiennes.

Il sera possible de tenir des événements de moins de 100 personnes.

Étape numéro 3

À cette étape, seront concernés les internet cafés, les mangas cafés, les stands de tir, les guichets pour les paris équestres, les comptoirs de billetterie hors rue, les centres de mahjong, les pachinkos, les centres de jeux d'arcades, les parcs d'attractions etc.

En outre, tous les établissements de restauration, y compris les izakayas, restaurants, et cafés pourront reprendre leurs activités hors livraison à domicile jusqu'à minuit.

Les alcools pourront aussi être servis jusqu'à minuit.

Il sera possible de tenir des événements de moins de 1000 personnes.

En revanche, même à ce stade, les établissements de restauration impliquant un service de contact tels que les night clubs, les live houses, les karaoke box, les clubs de sports etc. seront appelés à rester fermés temporairement, parce qu'ils continueront à présenter un risque élevé d'infection, voire de formation de clusters.

L'assouplissement pour ces types d'industries se fera en suivant les règles définies par l'État.

À Tokyo - mesures pour les entrepreneurs.

Reprise des affaires après la publication de la levée de déclaration du gouvernement métropolitain de Tokyo, mesures pour les entrepreneurs.

Pour l'après levée de la déclaration de l'état d'urgence, Tokyo a créé des lignes directrices à destination des entrepreneurs. Celles-ci résument les mesures de prévention de la propagation du virus à prendre au moment de la réouverture de leur établissements fermés temporairement.

Parmi elles, il sera demandé de prendre des mesures pour les utilisateurs des établissements, telles qu'améliorer les embouteillages à l'entrée en fonctionnant sur rendez-vous ou par achat de billets en ligne, et en s’assurant, dans la mesure du possible, qu'une distance de 2 mètres soit maintenue entre le gens en séparant leurs sièges à l'intérieur du bâtiment, etc.

De plus, les mesures concernant les employés impliqueront de laver régulièrement leurs uniformes etc., d'utiliser un ventilateur tout en aérant en ouvrant les portes et fenêtres pendant les heures de travail, et d'appliquer tout autre forme d'aération régulière qui envoie l'air vers l'extérieur. D'autres mesures comprennent la limitation du nombre de personnes pouvant utiliser en même temps les toilettes et les vestiaires.

De plus, en matière d'amélioration environnementale pour les établissements, il est demandé d'installer, autour des caisses et des guichets, des panneaux en acrylique ou des rideaux transparents qui évitent le vol de projections, d'introduire le paiement sans espèces pour éviter les situations impliquant un contact physique, d'interrompre l'utilisation de séchoirs à mains dans les toilettes,  de mettre à disposition, dans la mesure du possible, des serviettes en papier, de mettre dans un sac les ordures qui contiennent de la morve ou de la salive et de le fermer hermétiquement avant de le jeter, de désinfecter systématiquement les boutons d'ascenseurs et autres panneaux tactiles touchés par un nombre important et indéterminé de personnes, etc.

En outre, juste au cas où, des mesures dans le cas où il certaines personnes seraient infectées, Tokyo propose d'établir à l'avance un système de communication avec les centres de santé publique et d'identification des visiteurs de l'établissement.

D'autre part, la directive résume également des 20 exemples de mesures par types d'industrie comme ceux qui concernent les installations publiques et ceux pour les installations commerciales.

Dans les musées et les galeries, où les demandes de fermeture sont allégées au premier stade, la disposition des expositions doit être conçue et un trafic à sens unique doit être défini pour assurer une distance suffisante entre les personnes. On peut par exemple mettre un marquage au sol devant les œuvres d'art pour empêcher les gens de se tenir agglutinés dans un endroit.

Outre le prêt par réservation en ligne à la bibliothèque, il est également conseillé de ne pas replacer directement les documents consultés sur les étagères mais de les placer sur la table de retour.

Dans les restaurants équipés d'une télévision, on peut faire limiter le séjour des clients en en arrêtant la projection pendant les repas, et mettre en place des mesures de gestion de l'hygiène en, par exemple, mettant un couvercle sur les plats et faire remplir les assiettes par le personnel dans les restaurants qui proposent un buffet.

Dans les izakayas, on peut éviter de servir dans des grands plats, et apporter des plats individuels, encourager les clients à ne pas échanger leurs verres et bols, éviter de faire s'asseoir ensemble des groupes différents.

La capitale a ouvert une page pour ces lignes directrices :
Accéder au texte des directives pour les entreprises (en japonais)

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.