La Chambre

HEBDO DU JAPON - Le démantèlement de Toshiba

Toyo Keizai, Diamond et le Shukan Asahi s’intéressent au sort de Toshiba, autrefois fleuron de l’industrie japonaise, secoué par une crise sans précédent. Les trois magazines reviennent sur l’origine du scandale et imaginent l’avenir du conglomérat nippon.

Mauvais calcul

Tout commence en 2006, lorsque l’industriel japonais rachète Westinghouse, le constructeur américain de centrales nucléaires pour 600 milliards de yens (5 milliards d’euros), faisant de Toshiba un acteur majeur de l’énergie atomique.

L’accident de Fukushima change la donne. Les projets de construction prennent du retard, obligeant Toshiba à passer dans ses comptes une dépréciation de 250 milliards de yens (2 milliards d’euros) de sa filiale Westinghouse pour l’exercice fiscal 2015-2016. Pour amortir cette perte, le groupe cède son activité médicale pour 665,5 milliards de yens... en lire plus


Pour en lire davantage, n'hésitez pas à vous abonner à notre Hebdo du Japon

Prix : 30,000 yens (TTC)Abonnement d'un an - 40 numéros

Véritable instrument de veille économique - L'Hebdo du Japon est la seule revue de presse francophone hebdomadaire traitant de l'actualité japonaise, envoyée par e-mail.  


 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.
Fermer

Podcast - Episode #6

L'industrie pharmaceutique au Japon... Un entretien captivant à écouter et à découvrir !

Fermer