Le projet d'assainissement de la ville d'Hamamatsu entre les mains de Veolia

Le 21 mars 2017, Hamamatsu, ville de la région de Shizuoka, a informé avoir choisi le consortium de Veolia afin de finaliser le contrat pour le projet PFI (Private Finance Initiative) de son assainissement.

Située au centre du Japon à côté du Mont Fuji, la ville de 800.000 habitants est connue notamment pour héberger les sièges de Suzuki (automobile) et Yamaha (moto et instruments musicaux). Inquiétée par le fait que les frais de maintenance augmentent, elle a décidé de céder le droit de management de son assainissement, sous forme de contrat de la concession de service public, tout en gardant la propriété.

Première concession de service public pour l’assainissement au Japon

Il s’agit de faire le management et la maintenance du centre de purification ainsi que de deux pompes, qui représentent 60% de la capacité de l’assainissement de la ville. Pour participer à l’appel d’offre, Veolia a fait un consortium avec ses partenaires japonais, JFE Engineering et Orix, Tokyu Construction – Suyama Construction. Le consortium de Veolia entre maintenant en discussion exclusive avec la ville Hamamatsu pour signer un contrat de 20 ans à partir de l’année 2018. Selon un média local, la ville envisage de signer un contrat avec le concessionnaire courant octobre. Le gouvernement japonais encourage en ce moment l’Etat ainsi que la collectivité locale d’utiliser le savoir-faire des entreprises privées pour le service public. Si le contrat est signé entre Hamamatsu et le consortium de Veolia en octobre, ce serait le premier cas au Japon d’utilisation d’un système de concession pour l’assainissement.

Plus d’informations :

Veolia HP : http://www.veolia.jp/ja
Hamamatsu HP : https://www.city.hamamatsu.shizuoka.jp/foreign/index.html

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.