Recommendations sanitaires

Recommendations sanitaires

Source : Ambassade de France Mise à jour : 7 mai 2020

Mesures de portée générale :

Le gouvernement japonais a diffusé des consignes (voir ci-dessous) et pris un ensemble de mesures :

  • surveillance médicale interne accrue depuis le 28 janvier. Conformément à la législation en vigueur, les autorités locales peuvent décider d’hospitaliser et de soumettre à des examens médicaux les personnes susceptibles d’être infectées, avec une prise en charge par l’État japonais ;
  • possibilité de mise en quarantaine des personnes exposées ou ayant développé des symptômes ;
  • fermeture, à compter du 2 mars, de tous les établissements primaires et secondaires du pays jusqu’à la fin des vacances de printemps et vraisemblablement au-delà dans certains départements ;
  • incitation au report ou à l’annulation des événements de grande ampleur prévus dans des lieux confinés.
     

Le gouvernement japonais a décrété l’état d’urgence dans sept préfectures (Tokyo, Kanagawa, Chiba, Saitama, Osaka, Hyogo et Fukuoka) le 7 avril, avant de décider de l’étendre à tout le territoire japonais le 16 avril. Il doit durer jusqu’au 31 mai.
 
Sur cette base, les gouverneurs des préfectures peuvent adopter les mesures qu’ils jugent nécessaires pour freiner la propagation du Covid-19 au sein de leur territoire : demande de confinement à domicile, fermetures d’établissements tels que les écoles et certains commerces non essentiels, annulations d’événements et réquisitions à des fins sanitaires.
 
Tous les Français actuellement au Japon sont invités à se tenir informés, notamment en consultant les sites internet mis en place par les autorités préfectorales, et à respecter rigoureusement l’ensemble des consignes et recommandations. Pour plus d’informations sur l’état d’urgence.

Le panel d’experts du gouvernement recommande par ailleurs à l’ensemble de la population depuis le 22 avril d’appliquer les dix mesures suivantes :

  • Maintenir le contact avec ses proches par appel téléphonique ou vidéo tout en évitant les rencontres physiques (Ce point concerne particulièrement les personnes dont les parents ou proches sont âgés et résident dans un lieu différent) ;
  • Faire ses courses seul et éviter les heures d’affluences dans les supermarchés ;
  • Faire son jogging seul ou en petit groupe et aux heures où les parcs sont les moins peuplés ;
  • Réaliser les achats les moins urgents en ligne ;
  • Garder le contact avec ses amis en ligne plutôt que de sortir en ville ;
  • Consulter son médecin par internet, notamment pour les consultations de routine ;
  • Faire du sport chez soi ;
  • Préférer les plats à emporter ou la livraison à domicile plutôt que le restaurant ;
  • Privilégier le télétravail ;
  • Porter un masque, notamment pour parler.
     

Conseils des autorités japonaises – mesures individuelles :

Pour les personnes présentants des symptômes, le panel d’experts du gouvernement a formulé les recommandations suivantes :

  • Les personnes qui ont une fièvre supérieure à 37,5°C pendant plus de 4 jours ou qui ressentent une fatigue intense et des difficultés respiratoires sont invitées à contacter leur service départemental de consultation téléphonique (voir liste - informations en japonais). En cas de symptômes de rhume et de fièvre, ce conseil concerne également les personnes qui suivent un traitement antipyrétique (pour le traitement de la fièvre).
  • Pour les personnes âgées, diabétiques, souffrant d’insuffisance cardiaque ou respiratoire, sous dialyse, ou sous traitement anticancéreux ou immunosuppresseur et qui sont susceptibles de présenter des symptômes graves en cas de contamination, les recommandations ci-dessus sont valables dès le deuxième jour après l’apparition des symptômes.
  • Les femmes enceintes sont également invitées à consulter le plus rapidement possible en cas de symptômes.
  • À ce stade, les enfants ne sont pas considérés comme des personnes susceptibles de souffrir de symptômes graves et peuvent donc suivre les recommandations valables pour la population générale.

Si vous présentez l’un de ces symptômes (fièvre, symptômes du rhume) :

  • limiter les sorties, ne pas se rendre au travail ou à l’école et prendre quotidiennement sa température.
  • porter un masque
  • prévenir à l’avance l’établissement médical avant de s’y rendre pour faire des examens
  • structures médicales et hotline pouvant être contactées :
    • À Tokyo : Tokyo Novel Coronavirus General Consultation Call Center (tél : 0570-550571 /anglophone), de 9:00 à 21:00 tous les jours ;
    • En-dehors de Tokyo : ligne anglophone d’assistance générale « Japan HELPLINE » (tél : 0570 000 911), pour une orientation vers un établissement médical en cas d’urgence ;
    • Le ministère japonais de la santé invite les étrangers à contacter la Japan visitor Hotline qui répond également à vos questions pour une assistance y compris pour le coronavirus (tél : 050-3816-2787 /anglophone, 24/7) ;
    • Dans le Kansai (PDF) ; contacts utiles dans l’Ouest du Japon (PDF)
       

Pour plus d’informations :

 

Certaines préfectures japonaises ont également mis en place des services de consultation en langues étrangères pour les ressortissants étrangers.

D’une manière générale, le gouvernement recommande à l’ensemble de la population d’éviter les rassemblements publics, et particulièrement les lieux mal ventilés. Plusieurs collectivités locales ont pris des mesures spécifiques selon leur situation. Les départements de la région du Kantō recommandent ainsi depuis le 26 mars d’éviter autant que possible les déplacements non-nécessaires et de privilégier le télétravail lorsque c’est possible.

 

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.