Actus des entreprises

Rencontre dans le Kansai entre NRHK et les membres du comité KAIN

Rencontre entre NRHK et les membres du comité KAIN

À Kyoto, le vendredi 24 mai 2019, l’ambassadeur du bureau Kansai de la CCI France Japon, M. Seiichiro Hayashi a organisé une rencontre durant laquelle M. Gildas Sidobre, membre Kansai et fondateur de l’association NRHK a pu présenter aux membres du comité KAIN les champs d’application et les nombreux avantages de l’impression 3D dans le secteur industriel.

NRHK est une fondation internationale pour l'étude et la préservation de l'histoire de la culture et des arts japonais, active dans la région Kansai depuis près de 3 ans. Son directeur Gildas Sidobre, docteur en ingénierie industrielle (domaine automobile et aéronautique), promeut l’utilisation de l’impression 3D et de matériaux franco-français auprès d’entreprises japonaises, en qualité de consultant. Il accompagne tout au long du processus les entreprises souhaitant s’équiper en imprimantes et en matériaux hautement techniques.

KAIN est un comité regroupant sept entreprises dans le secteur de l’aéronautique, toutes basées dans la préfecture de Kyoto. L’objectif de ce comité est de faciliter la communication et l’échange d’information entre ses membres. Les sept entreprises, présentes lors de cette présentation, fortement intéressées par les domaines d’applications, pourraient bénéficier de ce nouveau procédé.

En pleine expansion, l’impression 3D est une technologie ayant déjà fait ses preuves et de plus en plus utilisée par des entreprises françaises de grand renom.
Son utilisation représente une réduction, des coûts et des délais, fabuleuse pour des secteurs industriels comme l’aéronautique.
Avec un investissement de départ très faible, et un coût de formation réduit, ses bénéfices sont présents à court terme en ce qui concerne le prototypage de produit et l’outillage. De plus, la diversité des techniques et des matériaux élargit le champ des possibilités de l’impression 3D et de ses utilisateurs.

Plus que la technologie de l’impression 3D en soi, cette rencontre entre les membres de KAIN et le fondateur de l’association NRHK marque aussi la possibilité d’un développement pour de nouvelles activités économiques franco-japonaises. En effet, la particularité des services offerts par M. Gildas Sidobre vient de l’origine et la qualité des matériaux utilisés : tous sont fabriqués en France par l’entreprise NANOVIA. En prenant l’initiative d’introduire cette technologie, le fondateur de la NRHK se veut précurseur d’un nouveau marché pour la France en proposant des produits de fabrication française et de haute qualité.

La CCI France Japon remercie chaleureusement son ambassadeur, M. Seiichiro Hayashi, pour avoir instigué et organisé cette rencontre, ainsi que de sa participation et de son soutien continu pour les activités du bureau Kansai.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin