Actus des entreprises

Usuki, la ville traditionnelle sur l’île de Kyushu qui a séduit les membres invités de la Chambre

La ville d’Usuki et la CCI France Japon ont convié une dizaine de Français à découvrir la ville et ses charmes pendant 2 jours lors d’un weekend organisé.

Accompagnés d’un guide depuis Tokyo, les 10 Français se sont envolés 1H30 durant pour l’île du sud Kyushu et l’aéroport d’Oita. Cette ville se prépare à accueillir les passionnées du ballon rond pour les quarts de final de la Coupe du monde de Rugby 2019. L’objectif des institutions locales et des villes voisines est de promouvoir leur attractivité.

La ville d’Usuki, nouveau membre de la Chambre a alors organisé ce weekend pour dévoiler ses atouts et inciter les voyageurs à s’y arrêter. Elle est située à seulement 1h30 de route le long de la côte Est depuis l’aéroport.

Un programme rythmé fut réservé aux français, à commencer par les honneurs dès la sortie du bus avec les représentants de la ville et Hottosan la mascotte stylisant le Château pour une cérémonie d’accueil avec le maire adjoint.

L’attraction première d’Usuki sont ses Trésors Nationaux du Japon, les 61 bouddhas de pierre ou Sekibutsus sculptés dans la roche. 4 niches sont à visiter avec une belle vue sur la campagne et un champ de lotus à seulement 20 minutes de vélo depuis la gare. Le centre-ville est incontournable par sa pagode et, les vestiges du château en hauteur donnent sur une vue panoramique sur la ville. Les voyageurs français ont particulièrement apprécié l’atmosphère traditionnelle de la rue commerçante pavée ainsi que les autres ruelles sinueuses. Les devantures d’époques et les maisons de samouraïs font office de carte postale de l’ère Edo.

Le weekend (3 et 4 novembre) corrélait avec le festival Takeyoi des lanternes en bambou. Cet évènement attire 100 000 visiteurs locaux sur deux jours. Les touristes sont rares ce qui rend l’expérience authentique. Toute la ville s’active à décorer les rues, les restaurants, les commerces et les temples avec 20 000 lanternes sculptées. La déambulation nocturne est un spectacle unique tout comme la parade traditionnelle des 3 princesses d’Hannya.

Le voyage culinaire fut également haut en saveurs et en diversité. Les invités ont savouré au dîner deux spécialités locales : le poisson globe ou Fugu et l’agrume Kabosu. Le lendemain, c’est dans un restaurant monacal qu’ils se sont initiés à la cuisine bouddhiste. Usuki peut vraiment satisfaire tous les palets !

Les participants ont répondu ensuite à une enquête pour permettre à la ville d’Usuki d’améliorer leur offre destinée aux français. Tous assurent qu’Usuki comme ces habitants sont charmants et authentiques. Il fait bien bon d’y séjourner au moins une nuit pour profiter d’une balade à vélo, d’une visite de l’atelier de céramique, d’une dégustation de sauce soja et de saké.

Site de la Ville Usuki : www.usuki-kanko.com
Site du festival : www.takeyoi.com

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin