Nouveaux membres

Vetoquinol-Zenoaq K.K. : nouvel acteur de la santé animale au Japon

Vetoquinol-Zenoaq est une joint-venture créée en janvier 2016. Elle combine les efforts de deux entreprises, le français Vetoquinol d’un côté et le japonais Nippon Zenyaku Kogyo Co., qui commercialise ses produits au Japon sous le nom de Zenoaq. Vetoquinol est une entreprise familiale créée en 1933. Elle développe et commercialise des produits vétérinaires à destination des animaux de compagnie et des animaux de rente. Zenoaq, de son côté, est une entreprise familiale créée en 1946 à Fukushima, qui développe, produit mais aussi importe des produits vétérinaires sur le marché japonais.

Pour Vetoquinol, s’associer à Zenoaq apporte un avantage évident en facilitant l’introduction de nouveaux produits de sa gamme sur le marché japonais. « Ainsi, nous bénéficions non seulement de la très grande connaissance que Zenoaq a de son marché historique, mais aussi de son réseau de vente fort de 300 commerciaux, couvrant l’ensemble du pays. Ces atouts nous permettent de toucher directement les cliniques vétérinaires » précise Antonio Ferreira, vice-président de la compagnie.

Le segment « animaux de compagnie » en croissance au Japon

Le marché des animaux de compagnie n’est pas tout à fait le même en Europe et au Japon. « Il faut garder à l’esprit que nos intérieurs sont souvent plus petits que ceux des européens : cela a une influence sur les races que nous adoptons, qui sont généralement plus petites » précise Toshikazu Fukui, président de Vetoquinol-Zenoaq. « Il y a environ 10 millions de chiens pour autant de chats dans les foyers japonais, avec un fort taux de médicalisation de ces animaux». Cette passion japonaise pour les animaux de compagnie a un effet sur la santé et la longévité de ceux-ci. « Le marché des soins aux animaux de compagnie est impacté par ce phénomène et connait, lui aussi, une croissance ».

Un projet sur le long terme

Cette coopération entre les compagnies française et japonaise est basée sur l’idée d’un partenariat à long terme. « Nous avons déjà lancé deux produits, des compléments alimentaires pour chiens et pour chats » avance Antonio Ferreira, « et l’objectif est bien d’élargir rapidement le catalogue et les références disponibles, en y ajoutant d’autres compléments alimentaires ainsi que les produits pharmaceutiques vétérinaires. Des demandes d’enregistrement allant dans ce sens sont actuellement en cours ». L’objectif pour la joint-venture est de pouvoir lancer certains de ces nouveaux produits sur le marché japonais dès 2017.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.

Fermer