Vie des membres

Moynat réussit son entrée chez Isetan...
Moynat est la nouvelle ambition de Bernard Arnault. Le p-d-g de LVMH a discrètement ranimé cette grande marque de bagagerie française. Moynat repère les meilleurs artisans de son industrie, et passe commande. « Chaque sac prend environ cent heures de travail », explique Guillaume Davin, directeur général de la marque. Moynat a d’abord ouvert une boutique rue du faubourg Saint-Honoré. Pour sa première sortie à l’étranger, elle avait choisi Tokyo. Évidemment. Dans le grand magasin Isetan, la marque avait installé une boutique éphémère modelée sur les boutiques de confiserie, conçue par le designer Gwenaël Nicolas. « Nous avons doublé les objectifs de vente le premier jour », explique Guillaume Davin. La présence dans Isetan assure à la marque un rayonnement extraordinaire dans toute l’Asie tant ce grand magasin est célèbre. Pour l’occasion, Moynat a aussi réalisé une magnifique malle-macaron en collaboration avec Pierre Hermé. « Nous avions déjà fait une malle-bicyclette pour les Galeries Lafayette. Nous allons multiplier ces créations », promet Guillaume Davin.

... Tandis que Louis Vuitton ouvre une boutique en face
Au moment où Moynat s’implante à Isetan, Louis Vuitton inaugurait une boutique resplendissante juste en face. Au milieu de l’espace de la boutique Louis Vuitton, l’artiste coréen Do Ho Su a suspendu une gigantesque sculpture. La vitrine, où se pressent cerises, œillets, ballons (et une biche !) est signée Sofia Coppola. C’est la troisième boutique Louis Vuitton de ce quartier, mais la seule qui donne directement sur la rue. Les acheteuses d’Isetan, d’où Louis Vuitton est la très grande marque absente, pourront désormais conclure leur shopping dans cette nouvelle boutique.

ACCOR ouvre son premier IBIS STYLES au Japon
C’est à Kyoto qu’Accor a ouvert son premier Ibis Styles au Japon. Situé à une minute à pied de la gare et à quelques minutes du Temple TEN-ji, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1994, il comporte une salle de restaurant pour le petit-déjeuner, un corner internet et une buanderie. Cet hôtel de 215 chambres, situé tout près de la gare, offrira cet hiver à ses clients des offres promotionnelles. « Cette ouverture constitue pour Accor un nouvel accomplissement historique au Japon », explique Eric D’Ignazio, directeur d’Accor Japan. « Situé dans la destination la plus touristique du Japon, nous sommes particulièrement heureux de pouvoir enfin proposer nos services à Kyoto. Ibis Styles Kyoto Station complète notre réseau japonais constitué désormais de dix hôtels sous quatre enseignes différentes : Novotel, Mercure, Ibis et Ibis Styles ». La fréquentation touristique de Kyoto explose depuis plusieurs années. En 2013, le nombre de touristes a augmenté de 70%. Les hôtels Ibis Styles du groupe ACCOR sont renommés pour offrir à un prix attractif un confort remarquable.

Air Liquide et Toyota Tsusho innovent ensemble
Les deux sociétés vont créer une coentreprise pour la fourniture d’hydrogène destiné à des véhicules électriques à pile à combustible au Japon. La nouvelle coentreprise, qui disposera d’un capital de 3,7 millions d’euros, sera détenue à 51% par la société de négoce et de distribution du constructeur japonais, et à 49% par Air Liquide Japon, explique le groupe français dans un communiqué. La société portera le nom de Toyota Tsusho Air Liquide Hydrogen Energy.
Dans un premier temps, la coentreprise installera deux stations de distribution d’hydrogène dans la région de Aichi (ouest du Japon). Elles seront opérationnelles dès 2014. Selon Air Liquide, la création d’infrastructures de distribution d’hydrogène est « un des enjeux majeurs avant le déploiement commercial des véhicules électriques à hydrogène » à partir de 2015. « L’objectif au Japon est d’installer 100 stations de distribution d’hydrogène d’ici 2015 dans quatre grandes villes (Tokyo, Nagoya, Osaka et Fukuoka) et le long des autoroutes les reliant », souligne Air Liquide, qui a déjà conçu plus de soixante stations de distribution d’hydrogène dans le monde.

Renault-Nissan et Mitsubishi Motors roulent ensemble
Les deux groupes ont annoncé une coopération internationale renforcée, projetant notamment la fabrication de véhicules en commun et le partage de technologies et de capacité de production. Mitsubishi coopère depuis 2003 en Asie avec Nissan. Les deux constructeurs ont même créé en 2011 une société commune, NMKV, pour développer des voitures de petite taille et de petite cylindrée très appréciées au Japon, les kei cars. Renault-Nissan et Mitsubishi Motors furent parmi les pionniers dans l’introduction de produits de grande distribution à émission zéro. Le premier modèle devrait être produit dans l’usine Renault-Samsung de Busan en Corée du Sud pour les marchés américain et canadien. Le lieu de production du second modèle est encore en discussion. « Je salue l’initiative de cette coopération élargie qui va générer de nouvelles opportunités pour Renault en plus des bénéfices tirés de la coopération existante entre Nissan et Mitsubishi », a commenté Carlos Ghosn, le p-d-g de Renault Nissan.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.