Vie objective

Playstation, acte IV
On en a rêvé, Sony l'a refait. Le géant du jeu vidéo espère se relancer dans ce secteur qu'il a en partie créé en sortant fin 2013, au moment des fêtes, une nouvelle Playstation. Sony promet un nouvel écosystème davantage qu'une machine à la technologie révolutionnaire. La popularité des jeux en ligne, sur téléphonie mobile, a cassé le monopole des acteurs du jeu historique et les force à réinventer leur offre. Entre 2008 et 2012, selon IDC, le nombre de consoles vendues dans le monde est passé de 55 à 34 millions d'unités. Pendant ce temps, de nouveaux acteurs, au premier rang desquels les Japonais Gree et DeNA, sont apparus.
Avec 300 millions de consoles Playstation vendues dans le monde depuis la PS1, Sony a le plus à perdre dans cette révolution. Pour son premier lancement en sept ans, le groupe promet une plateforme « créée par les développeurs de jeux, pour les développeurs de jeux », selon les mots de son « architecte » Mark Cerny lors de sa présentation à la presse le 20 février. La richesse graphique des images montrées lors de la présentation est stupéfiante. La PS4 se veut très ouverte, satisfaisante pour toute la famille, du joueur invétéré à la mère de famille. L'expérience de la PS4 ne sera plus confinée au salon où trône la télévision ; la console permettra de jouer avec des acteurs dans le monde entier. « Simple, immédiat, social, intégré, personnalisé » sont les mots-clés de l'expérience interactive PS4, a expliqué Mark Cerny. Sans jamais montrer à quoi ressemblera la console.

Tout est mieux dans le cochon
Une équipe de chercheurs japonais a réussi à développer un pancréas chez un porc. Cette avancée pourrait mener à terme à développer des organes humains dans le corps d'animaux à des fins de recherche et de transplantation (ce que les scientifiques appellent « xénogreffe »). Le porc est particulièrement adapté à ces recherches, car ses organes sont similaires à ceux de l'homme. La question est particulièrement importante pour le Japon. Le nombre de diabétiques ne cesse d'augmenter, multipliant les demandes de greffes de reins et de pancréas, alors que le nombre de donneurs reste très faible dans le pays, principalement pour des raisons religieuses et culturelles.

Docteur puce
Panasonic a mis au point une micro puce capable de lire en une heure l'information génétique d'un patient afin de déterminer la posologie adéquate pour ses soins médicaux. Jusqu'à maintenant, cette procédure prenait quatre jours et se faisait manuellement, produisant des résultats à la qualité variable. L'invention de Panasonic s'inscrit dans la personnalisation rapide de la médecine, où le remède est de plus en plus adapté à morphologie, voire au patrimoine génétique du patient.

NTT Docomo se met à (la) tablette
NTT Docomo a sa tablette. L'opérateur japonais dominant a lancé son propre concurrent de l'iPad au prix cassé de 9975 yens. Son nom : le dtab. Ce nouveau support, moins cher que l'offre de Google et d'Amazon sur ce produit, a vocation à tirer les ventes de la plateforme de commerce électronique dmarket, elle-même gérée par NTT Docomo.  

Appel à la vieillesse française !
Fujitsu a choisi la France pour le lancement international du raku-raku. Ce téléphone spécialement pensé pour les personnes âgées (touches virtuelles plus grosses, son plus fort, informations de santé...) a rencontré un incroyable succès depuis son lancement au Japon en 2001: 20 millions d'unités vendues. Les seniors français pourront se le procurer dès cet été grâce à Orange. Selon le Nikkei, la croissance de la demande de téléphone mobile est particulièrement forte en France pour cette tranche d'âge. Fujitsu compte vendre plusieurs milliers de terminaux dès la première année avant de pénétrer d'autres marchés européens et les États-Unis.

La seconde vie de Tamagotchi
Le petit oiseau est vivant. Invention de Bandai, le Tamagotchi avait été adopté par 78 millions de personnes dans les années 90. Ce poussin virtuel devait être nourri et dorloté par son propriétaire, sous peine de dépérir et de mourir. Il ressuscite sous forme d'application mobile sous la marque  L.I.F.E (pour life is fun everywhere). Bandai prévoit de jouer la corde nostalgique du produit en lançant des gammes de produits dérivés (vêtements, mobilier, accessoires...) sur son nom.

Grand bien leur fax
Dans la plupart des pays développés, le fax a rejoint le musée du design et de l'innovation industrielle. Pas au Japon. Il s'en est vendu 1,7 million en 2012. 100% des entreprises et 45% des foyers l'utilisent, selon un sondage du gouvernement. Les agences gouvernementales demandent encore que les demandes d'interviews soient transmises par fax. Pourquoi une telle persistance ? Le fax avait connu un succès phénoménal au Japon car il permet de communiquer directement en caractères chinois. Pour les Japonais, il demeure un moyen plus sûr de communiquer qu'internet ou le téléphone.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Nos autres actualités

Aucune actualité disponible.