Actus des entreprisesNouveaux membres

Yamamoto Corporation : innovateurs en matériaux

L’histoire de Yamamoto Corporation est celle d’une succession d’innovations.

Avant de devenir une corporation, la famille Yamamoto faisait du commerce en gros depuis un bateau. La première guerre mondiale et la modernisation initiée sous l’ère Meiji les a poussés vers une activité à plus forte valeur ajoutée : la chimie. Très rapidement, leur esprit d’innovation porte ses fruits. Ils sont ainsi les tous premiers au Japon à mettre au point un processus de fabrication de boutons en résine. Dans les années 40, ils brevètent un modèle de gomme en caoutchouc directement fixée au bout d’un crayon à papier. Dans les années 50, ils commencent à développer des vêtements pour les activités aquatiques (combinaisons), suite à une commande du Ministère de la Défense. Celui-ci cherchait un matériau très technique et les produits développés par Yamamoto Corporation ont remporté l’appel d’offre.  C’est à  la suite de ce succès que la Corporation a été créée en 1964.

Forte de ces premières commandes, la société se lance à l’international l’année suivante. Les combinaisons séduisent de nombreux sportifs : plongeurs, surfeurs, wind-surfeurs, amateurs de jet ski, mais aussi triathlètes. Grâce aux particularités uniques de leur matériau léger et aux propriétés hydrophiles qui réduisent la résistance à l’eau, Yamamoto Corporation gagne de plus en plus de parts de marché en s’orientant vers la compétition. Le revêtement de ses combinaisons est inspiré de la peau des poissons et permet de gagner en performance. C’est pourquoi aujourd’hui, près de 90% du marché du triathlon est occupé par la société.

Le développement de Yamamoto Corporation est à présent orienté vers la haute technologie avec l’insertion de métaux rares dans les tissus. Ils permettent notamment de capter les infrarouges. Leur utilisation est principalement médicale : ils sont par exemple utilisés pour maintenir la température corporelle de personnes âgées sans avoir une source de chaleur. Une autre des activités récente est le développement de matériaux de protection contre les rayons X, ou contre les radiations nucléaires particulièrement après l’accident du Fukushima. La protection du corps humain est ainsi progressivement devenue un leitmotiv de Yamamoto Corporation, qui se fait fort de mettre son savoir-faire au service de la société.

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin