Mais aussi

Bridge on the Shikishima Way, 100 poèmes de L'empereur Meiji

Les traductions anglaises des poèmes impériaux de l'empereur Meiji et des poèmes impériaux de l'impératrice Shoken, confiées il y a une quarantaine d'années à Harold Wright, un traducteur de poésie américain qui a étudié avec Donald Keene, par le prêtre en chef du sanctuaire de Meiji(Meiji Jingû) de l'époque, ont été livrées au sanctuaire de Meiji (Meiji Jingû) au fil du temps.

Sur les 311 œuvres impériales et les 111 poèmes traduits en anglais, les 100 œuvres impériales ont été publiées à la fois en anglais et en japonais.

L'auteur s'interroge non seulement sur les pensées de l'empereur Meiji sur le pays, son peuple et le monde, et sur son amour de la nature, mais aussi sur la façon dont l'ancienne sensibilité japonaise de la "création de poèmes", y compris le Manyoshu, a trouvé un écho chez M. Wright et comment les poèmes ont été traduits en anglais. Le livre comprend également des essais décrivant la relation de l'auteur avec le Japon et les difficultés et plaisirs de la traduction de poèmes tanka, ainsi que des contributions du poète et biologiste cellulaire japonais Kazuhiro Nagata.

Biingue (japonais et anglais), le livre permet d'informer les étrangers sur la manière dont chaque poème est exprimé en anglais, sur la culture japonaise unique de la poésie waka et sur les sentiments des monarques de l'ère Meiji.

Disponible en librairie ou sur Amazon.

 

Bridge on the Shikishima Way 100 Poems by Emperor Meiji―, Harold Wright
312 pages, 2,000 yen HT

Chuo Koron Shinsha

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin
Fermer

Podcast - Episode #38

Investir dans l’immobilier en France ? Un rêve que caressent nombre d’expatriés.

Mais comment s’y prendre ? Quelles règles suivre ? Le point avec William Demoustier, fondateur de l’agence Expat’ Immo.